Vol MH370 : la dernière heure de communication avec la tour de contrôle

le
0
Transcription depuis le mandarin des dernières communications du Boeing avec Kuala Lumpur.
Transcription depuis le mandarin des dernières communications du Boeing avec Kuala Lumpur.

Alors que de nouveaux débris ont été aperçus samedi matin au large de l'Australie, The Telegraph a publié vendredi le contenu des communications entre le vol MH370, disparu mystérieusement le 8 mars dernier, et la tour de contrôle de Kuala Lumpur. Pour des experts interrogés par le quotidien, ces échanges de 54 minutes relèvent de la "pure routine". Toutefois, deux éléments susceptibles d'étayer la thèse du détournement attirent l'attention.Le premier est un message relevé à 1 h 7 du matin, qui confirme que le Boeing "continue de voler à 35 000 pieds". Un échange totalement inutile d'après le journal, puisque le pilote avait déjà communiqué cette information six minutes auparavant.Des éléments troublantsLe deuxième élément troublant : l'interruption délibérée des systèmes de communication de l'appareil intervient précisément au moment où l'avion a quitté la zone de contrôle de Kuala Lumpur pour entrer dans celle de Hô-Chi-Minh-Ville, soit deux minutes après le message final "Eh bien, bonne nuit" du copilote. Ce passage d'une zone à l'autre serait le moment idéal pour détourner le vol, selon Stephen Buzdygan, un ancien pilote de British Airways. "Si je devais voler un avion, c'est à cet endroit que je le ferais. C'est le seul moment du vol où il aurait pu ne plus être aperçu à partir du sol l'espace d'un instant." La preuve, selon le journal britannique, que si les pilotes sont impliqués, ils ont pris toutes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant