Vol MH370: de nouveaux débris suspects sur des images françaises

le
0
L'ESPOIR DE RETROUVER LA TRACE DU VOL MH370 GRANDIT
L'ESPOIR DE RETROUVER LA TRACE DU VOL MH370 GRANDIT

PERTH/KUALA LUMPUR (Reuters) - Des images satellites françaises du sud de l'océan Indien montrent de nouveaux débris susceptibles de provenir du Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines disparu il y a deux semaines, a annoncé dimanche le ministère malaisien des Transports.

"Ce matin, la Malaisie a reçu de nouvelles images de la part des autorités françaises montrant de possibles objets aux alentours du secteur sud", dit-il dans un communiqué.

Le ministère ne précise pas s'il s'agit de la zone où un objet "suspect" a été repéré sur un cliché réalisé le 18 mars par un satellite d'observation chinois au sud-ouest de l'Australie.

L'objet en question, qui mesure 20 mètres sur 13, a été localisé à 120 km environ du secteur où deux autres traces potentielles du vol MH370 disparu le 8 mars avec 239 personnes à bord ont été repérées par un troisième satellite. La zone se trouve dans l'"arc sud" des recherches, à quelque 2.500 km au sud-ouest de Perth.

A titre de comparaison, l'aile d'un Boeing 777-200ER mesure approximativement 27 mètres de long sur 14 mètres à sa base. Le fuselage de l'appareil a une longueur de 64 mètres et une largeur d'un peu plus de six mètres.

Samedi, l'équipage d'un avion a par ailleurs repéré d'autres débris, dont une palette de bois flottant à la surface de la mer.

"Nous disposons désormais d'un certain nombre de pistes très crédibles et l'espoir d'être sur la voie de découvrir ce qui s'est passé grandit, même si ce n'est qu'un espoir", s'est félicité dimanche le Premier ministre australien, Tony Abbott, avant que l'existence des clichés français n'ait été annoncée. Il s'exprimait en marge d'une visite en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Les avions de reconnaissance ont repris dimanche leur survol des deux secteurs de recherche où les palettes et l'objet visible sur le cliché chinois ont été repérés.

D'après l'Agence australienne de sécurité maritime (AMSA), les plans de vol des huit avions engagés couvriront deux zones spécifiques d'une superficie totale de 59.000 kilomètres carrés.

Les premières images satellites qui ont orienté les recherches vers cette région du sud de l'océan Indien datent du 16 mars.

(Matt Siegel à Perth, A. Ananthalakshmi à Kuala Lumpur; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant