Vol MH17: Plainte pour négligence contre la Malaysia Airlines

le
0
    KUALA LUMPUR, 2 juin (Reuters) - Les familles de membres de 
l'équipage de l'avion de la Malaysia Airlines détruit en vol en 
juillet 2014 au-dessus de l'est de l'Ukraine ont porté plainte 
jeudi contre la compagnie aérienne qu'elles accusent de 
négligence et rupture de contrat. 
    Le vol MH17 qui effectuait la liaison entre Amsterdam et 
Kuala Lumpur avec 298 passagers et membres d'équipage a été 
abattu le 17 juillet 2014 par un missile sol-air de fabrication 
russe, selon les conclusions du Bureau néerlandais de sécurité 
aérienne qui n'a pas identifié les auteurs du tir. Il n'y a eu 
aucun survivant.    
    Dans leur plainte, déposée devant la Haute cour de justice 
de Kuala Lumpur, onze parents de membres d'équipage accusent la  
compagnie "de négligence, parce qu'ils n'ont pas pris au sérieux 
les avertissements relatifs à des dangers potentiels", a précisé 
l'avocat Balan Nair. 
    Ils reprochent notamment à la compagnie de ne pas avoir 
modifié le trajet du vol et d'avoir fait passer l'avion 
au-dessus de la zone de conflit entre les forces ukrainiennes 
aux séparatistes pro-russes de l'Est. 
    "S'ils avaient été plus prudents dans la détermination du 
trajet à suivre, ils auraient pu éviter cela", a poursuivi 
l'avocat devant la presse. 
    Les plaignants dénoncent aussi une rupture de contrat, la 
compagnie n'ayant pas assuré la sécurité et la santé de ses 
employés. 
    La direction de la compagnie aérienne n'a pas souhaité 
commenter ce développement judiciaire mais rappelle dans un 
communiqué que les enquêteurs du Bureau néerlandais de sécurité 
aérienne ont conclu que le vol MH17 était en conformité avec les 
régulations de l'Organisation internationale de l'aviation 
civile (IATA). 
    D'autres plaintes pourraient suivre d'ici au 17 juillet 
prochain, date à laquelle expirera le délai de prescription de 
deux ans au-delà duquel aucune action en justice ne pourra plus 
être entreprise. 
    Il y a dix jours, un cabinet d'avocats australien a saisi la 
Cour européenne des droits de l'Homme d'une demande 
d'indemnisation contre la Russie et son président Vladimir 
Poutine au nom de familles des victimes du vol MH17. Vingt-huit 
Australiens se trouvaient à bord de l'avion.      
 
 (Rozanna Latiff; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant