Vol inaugural du premier avion de ligne japonais depuis 50 ans

le
0
VOL INAUGURAL DU MITSUBISHI REGIONAL JET AU JAPON
VOL INAUGURAL DU MITSUBISHI REGIONAL JET AU JAPON

TOKYO (Reuters) - Le premier avion de ligne construit au Japon depuis un demi-siècle a effectué mercredi son vol inaugural, une étape clef dans la volonté du pays de mettre sur pied une industrie aéronautique capable de rivaliser avec les grands noms du secteur.

Après avoir décollé de l'aéroport de Nagoya, le Mitsubishi Regional Jet (MRJ), un avion capable de transporter 100 personnes, a fait un vol d'une heure avant de se poser au même endroit.

Avec le MRJ, Mitsubishi Aircraft filiale du conglomérat Mitsubishi Heavy Industries, veut ravir au canadien Bombardier la deuxième place du classement mondial de ce segment de l'aéronautique derrière le brésilien Embraer.

Il est toujours prévu que la compagnie aérienne ANA Holdings prenne livraison de son premier MRJ en juin 2017, avec trois années de retard sur le calendrier d'origine.

Mitsubishi Aircraft veut vendre plus de 2.000 MRJ, un objectif ambitieux, de l'avis de plusieurs spécialistes.

Pour l'heure, 223 appareils sont en commande ferme, de la part de clients tels que les américains Trans States Holdings et SkyWest et du concurrent local d'ANA, Japan Airlines.

La dernière tentative du Japon de construire un avion de ligne remonte aux années 1960. Il s'agissait d'un avion turbopropulsé de 64 places appelé YS-11. Seuls 182 furent construits par un consortium où figurait Mitsubishi Heavy.

Pour son constructeur, le MRJ a pour principal argument de vente sa consommation réduite de 20% par rapport à ses concurrents grâce à de nouveaux moteurs conçus par Pratt & Whitney, filiale d'United Technologies.

(Tim Kelly, Wilfrid Exbrayat et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant