Vol d'un B-52 américain près d'îles revendiquées par la Chine

le
0

WASHINGTON, 12 novembre (Reuters) - Un bombardier B-52 de la flotte stratégique des Etats-Unis a volé à proximité d'îles artificielles construites par la Chine en mer de Chine méridionale, a annoncé jeudi un porte-parole du Pentagone. Ce secteur maritime est au centre de plusieurs contentieux territoriaux opposant la Chine à des pays riverains, dont les Philippines et la Malaisie. Washington, qui attribue aux revendications territoriales de la Chine la responsabilité des tensions qui y règnent, dit vouloir y faire respecter la liberté de navigation. Avant le B-52, un contre-torpilleur de la marine américaine, le Lassen, s'est approché à la fin du mois dernier à moins de 12 milles d'atolls de l'archipel des Spratleys autrefois submergés que les autorités chinoises ont surélevés artificiellement pour se les approprier. (voir ID:nL8N12R02Z ) "Nous faisons voler tout le temps des B-52 dans l'espace aérien international de cette partie du monde", a souligné jeudi le porte-parole du Pentagone. Peter Cook, qui n'a pu préciser quand avait eu lieu ce vol, a ajouté que les contrôleurs aériens chinois avaient tenté d'entrer en contact avec l'équipage de l'avion. "L'appareil a poursuivi sa mission sans modification", a-t-il dit. (Yeganeh Torbati et David Alexander; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant