«Voix de crécelle», «limite poissonnière» : gros couac au sein de Radio France

le , mis à jour le
4

Des commentaires dégradants, humiliants voire parfois méprisants. Mercredi soir, à l'heure de savoir s'ils allaient intégrer le très courtisé «planning» de Radio France - étape-clé dans la quête d'un CDI -, 54 journalistes pigistes n'ont pas seulement reçu leur note et leur classement. Ils ont eu la mauvaise surprise de tomber sur les appréciations de l'ensemble des candidats.

 

«C'est Tchoupi fait du journalisme», «Débit un peu désinvolte et limite poissonnière», «A une voix de vendeur de supermarché», «Voix de crécelle, voix nasillarde....», «Il serait pas mal en démonstrateur à Auchan ou DJ au Macumba». Voici un échantillon dévoilé lundi matin par le Syndicat national des journalistes (SNJ) de Radio France, stupéfait devant «cette fuite odieuse».

 

Capture d'écran du document interne transmis à l'ensemble des candidats au planning.

«Un mépris total pour tout ce qu'on a sacrifié»

«Comment retourner bosser après ça ? Comment garder un minimum de confiance en soi ? Comment repasser une nouvelle sélection ? Plusieurs pigistes sont laminés. Leurs collègues sont furieux», pointe le syndicat. Face à l'âpreté de certaines appréciations, une des prétendantes au «planning» se sent presque épargnée. «Pour mon cas c'est rude mais pas insultant. C'est plus problématique quand tu dis à une nana qu'elle a une voix de poissonnière...», résume-t-elle, avant d'insister sur le mode de vie précaire qu'impose leur statut de jeune pigiste.

«Ce qui est dur à avaler, c'est que les pigistes sont malléables à merci pour bosser le week-end, le soir, dépanner au dernier moment. Le soir où j'ai lu les notes, il était 19h, je repartais faire un reportage le soir, j'ai fini à 2h du matin alors que j'avais commencé à 9h, détaille-t-elle. On bosse pendant un an non-stop pour cette épreuve, et tu te rends compte que t'es noté par des gens qui pour certains ne font plus d'antenne depuis ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • spcmg71 il y a 4 mois

    pas tres gentils, les bobos gauchos, avec leurs homologues. le fromage doit être colossal.

  • adnstep il y a 4 mois

    En même temps, faut pas avoir de figure pour bosser pour "la voix du gauchisme"

  • lorant21 il y a 4 mois

    On a de l'humour à RF..

  • ppsoft il y a 4 mois

    Ça fait un bon moment que Radio France n'est plus que l'ombre pâle de ce qu'elle était autrefois.