Voitures autonomes: les consommateurs font confiance à la Silicon Valley

le
0
Voitures autonomes: les consommateurs font confiance à la Silicon Valley
Voitures autonomes: les consommateurs font confiance à la Silicon Valley

Une majorité d'automobilistes seraient prêts à acquérir une voiture autonome de Google ou d'Apple, un "sérieux" défi pour les constructeurs traditionnels, selon les résultats d'une enquête menée dans 15 pays et publiée jeudi.De cette étude annuelle de l'Observatoire Cetelem de l'automobile ressort un grand appétit pour les voitures sans conducteur, développement vu comme la "nouvelle frontière" du secteur et qui aiguise les appétits de nombreuses entreprises.Parmi celles-ci, les géants de la Silicon Valley Apple et Google. Ce dernier fait déjà tourner ses "Google Cars" autonomes tandis que la firme à la pomme, forte d'un trésor de guerre de quelque 200 milliards de dollars, aurait mis une équipe de 1.800 personnes sur un projet de véhicule, selon la presse américaine.L'attente du grand public s'avère forte: 55% des personnes interrogées dans ces 15 grands marchés automobiles, de la Chine au Mexique en passant par les Etats-Unis, l'Afrique du Sud et des pays d'Europe occidentale, se déclarent intéressées par l'utilisation d'une voiture autonome."On parle d'une voiture qui n'existe pas encore concrètement pour les automobilistes, ils en ont beaucoup entendu parler, ils en ont vu les images, mais elle n'est pas encore accessible et il reste encore des questions sur la sécurité et le coût. Malgré cela, il y a une véritable attente", explique à l'AFP Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire.La même proportion (55%) "se déclarent prêtes à acheter une Google Car ou une Apple Car", alors que ces entreprises n'ont pas encore officiellement franchi le pas de la commercialisation en série. M. Neuvy y voit le reflet de la "puissance" de ces marques."Les automobilistes ne se disent pas du tout que ces gens là ne sont pas légitimes, et donc il n'y aura pas du tout de barrière" à l'achat d'une éventuelle voiture Google ou Apple, selon cet expert qui y voit un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant