Voiture électrique: le marché des bornes de recharge

le
0
Les équipementiers électriques, comme Schneider et Legrand, se livrent un duel sur un marché qui s'annonce immense.

La commercialisation de la ZOE a donné lieu à un petit couac. Après avoir expliqué qu'il serait possible de la recharger sur une prise électrique standard, Renault a finalement décidé de livrer la ZOE sans le câble spécifique adapté. Le chargeur de la ZOE a été optimisé pour être utilisé sur des bornes de grande puissance, et une recharge sur une prise standard prendrait 20 heures, durée jugée trop élevée par Renault.

Un cafouillage symbolique de la bataille que se livrent les équipementiers électriques autour de ces bornes de recharge, un marché qui s'annonce immense. «Le maillage du territoire est très important pour rassurer les acheteurs de véhicules électriques», explique Meissa Tall, expert automobile chez Kurt Salmon. La Commission européenne en a bien conscience, qui vise 800.000 bornes dans des lieux publics d'ici à 2020. Mais le m...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant