Voile - Vendée Globe : Bertrand De Broc (MACSF) abandonne

le
0
Voile - Vendée Globe : Bertrand De Broc (MACSF) abandonne
Voile - Vendée Globe : Bertrand De Broc (MACSF) abandonne

Après avoir tout tenté pour pouvoir continuer la course, Bertrand De Broc a finalement dû se résoudre à abandonner ce Vendée Globe 2016. Les dégâts sur une très large partie du carénage ainsi que sur la coque du bateau du skipper MACSF ne rendaient plus possible la navigation en compétition.

Deuxième abandon sur le Vendée Globe 2016. Après que Tanguy de Lamotte ait dû faire demi-tour pour rentrer au port (sans pouvoir repasser la ligne dans les délais impartis), Bertrand De Broc a dû, lui aussi, renoncer à son tour à poursuivre ce tour du monde en solitaire. En concertation avec Marc Guillemot et son team manager, le skipper MACSF, dont le monocoque avait été victime d’un choc en début de course au large du Portugal, a décidé de ne pas aller plus loin. En compagnie de son équipe, le navigateur breton de 56 ans, 20eme au moment de se retirer, a tout tenté pour pouvoir continuer ce Vendée Globe.

De Broc : « Un énorme coup dur »

Mais les dégâts subis par son bateau étaient trop importants et trop contraignants pour espérer naviguer plus longtemps dans de bonnes conditions, notamment en raison de l’état d’une très large partie du carénage ou de celui de la coque, devenue assourdissante pour le skipper, même avec un casque anti-bruit. Il n’y avait donc pas d’autre solution pour De Broc que d’abandonner. La mort dans l’âme. « Se retrouver face à cette décision est un énorme coup dur, déplore le malheureux du jour sur le site officiel de la course. Cela arrive forcément dans la carrière d'un skipper, mais cela ne rend pas le choix plus facile à accepter. Je suis déçu. Mais raisonnablement, il m'est impossible d'envisager d'affronter le Grand-Sud dans ces conditions. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant