Voile - Vendée Globe : Alex Thomson victime d'une avarie

le
0
Voile - Vendée Globe : Alex Thomson victime d'une avarie
Voile - Vendée Globe : Alex Thomson victime d'une avarie

Alex Thomson (Hugo Boss), le leader du Vendée Globe 2016 en passe de battre le record de François Gabart, a été contraint de s’arrêter brièvement ce samedi alors qu’il naviguait dans l’Atlantique Sud après avoir heurté un OFNI. Le monocoque du skipper britannique a été endommagé. Thomson contrôlera mieux son bateau dès que le vent et la mer seront plus calmes.

Alex Thomson freiné dans son élan. Alors qu’il continue de faire cavalier seul en tête du Vendée Globe 2016, le skipper britannique (Hugo Boss) a été forcé de s’arrêter ce samedi matin à 10h35 (heure française) après que son monocoque a heurté un OFNI (objet flottant non identifié) en pleine mer. « J’étais à l’intérieur en train d’essayer de me reposer. Le bateau avançait dans 22 nœuds de vent sous J2 et j’avais un ris dans la grand-voile. Je faisais des moyennes de 24 noeuds quand j’ai entendu un gros bruit. Le bateau s’est arrêté net et a viré à tribord d’une vingtaine de degrés. Je me suis précipité sur le pont, j’ai choqué l’écoute et j’ai vite compris que j’avais heurté quelque chose », explique Thomson sur le site officiel de la course. Le leader de la flotte, en passe de battre le record de François Gabart sur la distance parcourue en 24 heures (534,48 milles) a constaté des dégâts sur le foil tribord de son bateau, mais aucun sur la coque.

Mauvaise nouvelle pour Thomson, bonne nouvelle pour les poursuivants ?

La mer et le vent étant tout sauf calmes dans cette zone de l’Atlantique Sud, le Gallois a fait savoir qu’il inspecterait mieux son monocoque une fois que les conditions se seront assagies. En attendant, il se voit contraint de ralentir légèrement le rythme en tête. « J’ai levé le pied pour le moment. J’ai changé de voilure et j’ai rétracté le foil. Je resterai comme cela jusqu’à ce que le vent et la mer se calment un peu pour me permettre d’inspecter et évaluer les dégâts. Je n’ai rien vu à l’eau, mais j’ai l’impression que le foil est assez touché. J’ai contrôlé l’intérieur du bateau et il n’y a pas de dégâts structurels visibles. Je vais continuer et ferai une évaluation dès que possible. » Un coup dur pour Alex Thomson qui pourrait relancer complètement la course.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant