Voile : «une situation intenable» pour les chefs d'établissement

le
0
INTERVIEW - Les chefs d'établissement se retrouvent dans une situation intenable, s'inquiète le syndicat national des personnels de direction de l'Éducation nationale (SNPDEN). Son secrétaire général, Philippe Tournier, en appelle au législateur.

Le Figaro. - Après l'avis ambigu du Conseil d'État, vous attendez-vous à un afflux de plaintes?

Philippe Tournier. - Le Conseil d'État renvoie en quelque sorte aux directions des établissements le soin de se prononcer à sa place. Dans la pratique, ce n'est pas tenable. Le cas par cas au niveau local risque d'entraîner la multiplication à l'infini de controverses et de contentieux. C'est un retour à la situation qui prévalait avant la loi de 2004 (qui a interdit aux élèves le port de signes et les tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse dans les écoles publiques, NDLR). Kippa, voile, tee-shirt à message…: la polémique sur le port des signes religieux a fa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant