Voile - Solitaire du Figaro : Yann Eliès promet du "haut niveau"

le
0
Trente-neuf skippeurs participent à la Solitaire du Figaro. Une course en cinq étapes, entre la Manche et l'Atlantique, qui s'achève le 1er ou le 2 juillet prochain à Cherbourg.
Trente-neuf skippeurs participent à la Solitaire du Figaro. Une course en cinq étapes, entre la Manche et l'Atlantique, qui s'achève le 1er ou le 2 juillet prochain à Cherbourg.

La course : 3 703 km au programme ! Dimanche, la 45e édition de la Solitaire du Figaro s'élancera depuis Deauville (Normandie). Au programme : quatre étapes et un total de 2 014 milles (3 702 km) à parcourir en solitaire dans la Manche et l'Atlantique. Les trente-neuf participants rallieront ainsi Plymouth en Angleterre (1re étape), puis Roscoff dans le Finistère, Les Sables-d'Olonne, avant une ultime étape qui s'achèvera à Cherbourg. Entre chaque étape, les concurrents disposeront de trois à quatre jours de récupération, en fonction de leur vitesse en course. Enfin, tous les participants embarqueront sur un bateau identique, un Figaro Bénéteau 2, long de 10,10 m. Les concurrents : vers une belle bagarre Ils sont trente-neuf skippeurs à s'élancer pour cette Solitaire du Figaro. De nombreux navigateurs expérimentés y participent. C'est le cas de Yann Eliès (40 ans), vainqueur des deux dernières éditions, qui tentera de s'imposer à nouveau (lire son interview ci-dessus). À ses côtés, Jérémie Beyou, lui aussi vainqueur à deux reprises (2005, 2011), fait également figure de favori. "On s'apprécie tous les deux, confie ce dernier au Point.fr. Si ça pouvait tourner au duel entre nous, ce serait l'idéal." Pourtant, les deux skippeurs ne manquent pas d'outsiders. Parmi eux, certains se sont illustrés lors de la dernière Transat AG2R, comme les deux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant