Voile: Jean-Pierre Dick espère que son tour est venu

le
0
JEAN-PIERRE DICK FAVORI DE LA SEPTIÈME ÉDITION DU VENDÉE GLOBE
JEAN-PIERRE DICK FAVORI DE LA SEPTIÈME ÉDITION DU VENDÉE GLOBE

par Sophie Greuil

PARIS (Reuters) - Marin de l'année 2011, double vainqueur de la Barcelona World Race, course autour du monde en double, et triple vainqueur de la transat Jacques Vabre, Jean-Pierre Dick court toujours après une grande victoire en solitaire.

Quasi inconnu du grand public, le skipper de "Virbac-Paprec 3", un bateau aux couleurs de l'entreprise familiale dans le secteur de la santé animale, partira favori samedi de la septième édition du Vendée Globe.

Sixième en 2004-05 et contraint à l'abandon en 2008-09 à cause de la casse d'un safran (partie du gouvernail-NDLR), le Niçois de 47 ans s'élancera pour vaincre.

"Jusqu'à présent, j'ai gagné des courses n'ayant pas une grande visibilité et j'ai manqué de réussite au point où les gens doutent que j'en gagnerai une belle, en solitaire, un jour", reconnaît-il dans un entretien à Reuters.

"Mais je partais aussi de très loin. Gagner une grande course en solitaire demande beaucoup de travail, d'exigence et de réussite dans tous les domaines. J'espère les additionner aujourd'hui", ajoute Jean-Pierre Dick, troisième de la Route du Rhum en 2006 et quatrième en 2010.

MOBY DICK

Quand il dessine son autoportrait, Jean-Pierre Dick sait le faire avec légèreté : "Pour un skipper, je suis très grand, je fais 1,92m. Donc, j'ai un look peu commun dans le milieu. Comme mes collègues, j'aime l'eau. Mais moi, c'est parce que je viens de la natation."

"Je nage tous les jours. D'ailleurs, pendant le Vendée Globe, ce qui me manque le plus, c'est de nager. Entouré d'autant d'eau, c'est parfois une torture de ne pas piquer une tête", dit-il.

"Si je me comparais à un animal, je dirai être un animal aquatique, une baleine, genre Moby Dick. D'ailleurs, au bout de trois mois en mer, on devient un animal maritime.

"Comme j'apprends assez doucement, ce qui fut le cas pour réussir mes études de vétérinaire ou pour arriver à ce niveau dans la course au large, je suis, quelque part, passé de la tortue à la baleine", s'amuse encore celui qui est tout de même connu et reconnu dans sa région.

Il se dit lent et le reste parfois. Homme tenace mais doux, il est encore distrait, "capable d'oublier (son( portefeuille, (ses) lunettes ou (ses) clés régulièrement".

"Oui, quelquefois, je suis un peu dans mon monde. Mais, d'un autre côté, un tel projet demande tellement d'énergie pour superviser tel ou tel domaine", ajoute-t-il.

PAPA DANS LA LUNE

Lunaire, Jean-Pierre Dick l'est au point de livrer parfois, en pleine course en solitaire, à des plongées sous son bateau sans y être rattaché.

Pour arriver à ce niveau, Jean-Pierre Dick a dû "bouffer des milles pendant dix ans, apprendre des tonnes aux côtés de Loïck Peyron, Jérémie Beyou ou encore Damien Foxall, avec qui j'ai navigué".

Il a ainsi pu "apprendre à les observer, à en retirer la substantifique moelle".

Au lieu de s'asseoir dans les bureaux ou les laboratoires de l'entreprise familiale, il en défend les couleurs "tel un ambassadeur", a trouvé "une façon différente de me mettre à son service, de la mettre en valeur".

Depuis qu'il s'est jeté sur l'eau, Jean-Pierre Dick, "toujours jeune dans (sa) tête" court le monde sur son 60 pieds, bleu ciel et marine, à bord duquel il ressent "un sentiment de puissance sur l'eau".

Au départ de son sixième tour du monde, cet homme né au bord de la Méditerranée mais installé à Larmor-Plage, en Bretagne, laissera cette fois sur le ponton un fils de deux ans qui dit "que papa va au bateau bleu".

D'Ewenn, il emportera un doudou qui copinera avec son propre gri-gri rapporté de Nouvelle-Zélande, un hameçon maori. Il emportera surtout son oreiller aux couleurs de l'équipe de hockey-sur-glace de Morrisburg (Canada), qui le suit depuis 2004 et de longues années passées dans un relatif anonymat.

Dont il sortira, enfin, s'il gagne le Vendée Globe.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant