Voile : François Gabart remporte la Transat anglaise en solitaire

le
0
Francois Gabart, sur le « Macif », à son arrivée à New York, le 10 mai.
Francois Gabart, sur le « Macif », à son arrivée à New York, le 10 mai.

C’est la première victoire du skipper français en solitaire sur un multicoque.

François Gabart, le skipper du maxitrimaran Macif (30 mètres), a franchi le premier la ligne d’arrivée de la Transat anglaise à New York, , mardi 10 mai dans la soirée, après 8 j 8 h 54 min de mer depuis le port anglais de Plymouth, à 23,11 nœuds de moyenne. « Je ne suis jamais allé aussi loin physiquement », a confié le marin après avoir accosté à une marina de Brooklyn.

« Aujourd’hui, j’ai pu me reposer un peu mais hier [lundi], je ne savais plus où j’habitais. Je n’ai pas été dans un tel état de fatigue depuis très longtemps, même pendant le Vendée Globe. (…) Je commençais à avoir des hallu[cination]s sonores, j’entendais la radio, des gens me parler. Je me disais “non, non, pas maintenant, ce n’est pas possible, je ne veux pas, je ne veux pas, c’est interdit”. Quand tu commences à entendre des voix, c’est que ça ne va pas très bien. » C’est la première course en solitaire en multicoque que remporte le Français de 33 ans, vainqueur du Vendée Globe en 2013 et de la Route du rhum en 2014. En multicoque, le skipper avait remporté en 2015 la Transat Jacques-Vabre, en double, avec Pascal Bidégorry.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant