Voile en Iran : les salariées d'Air France pourront refuser d'aller à Téhéran

le
0
Air France au coeur d'une polémique sur le voile. 
Air France au coeur d'une polémique sur le voile. 

Air France va instaurer « un dispositif d'exception » pour remplacer les hôtesses et femmes pilotes qui n'accepteront pas d'effectuer la liaison Paris-Téhéran afin de ne pas être obligées de porter le voile à la descente de l'avion, a expliqué ce lundi Gilles Gateau, DRH de la compagnie aérienne. La direction d'Air France doit rencontrer les syndicats lundi après-midi pour « leur présenter le dispositif d'exception que nous allons mettre en place, qui permettra que toute femme qui serait affectée sur le vol Paris-Téhéran et qui, pour des raisons de choix personnel, refuserait de porter le foulard à la sortie de l'avion, serait réaffectée sur un autre vol, sur une autre destination, donc ne serait pas dans l'obligation de faire ce vol sur Téhéran », a déclaré Gilles Gateau sur Europe1.

La ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol, s'est déclarée « satisfaite » de la solution trouvée. Laurence Rossignol avait été saisie et s'est entretenue à plusieurs reprises avec les représentants de l'entreprise et du personnel à ce sujet, précise le ministère dans un communiqué, rappelant qu'une solution « a pu être élaborée avec la direction d'Air France autour de la mise en place d'un système de volontariat sur cette destination ». « Ce système préserve les intérêts économiques de l'entreprise et la conformité aux lois du pays de destination tout en respectant la liberté de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant