Voies sur berge : la mairie de Paris s'attaque à la rive gauche

le
0
Sur les quais hauts, les travaux préparatoires ont déjà démarré et se poursuivront tout l'automne. Au printemps 2013, les voitures ne pourront plus rouler sur les quais bas.

«Les automobilistes roulent aussi vite qu'avant», s'est félicité lundi Bertrand Delanoë, en pleine inauguration des nouveaux aménagements de la rive droite de la Seine.

Faut-il voir dans cette déclaration du maire de Paris un pied de nez aux associations de défense des conducteurs, après leurs récentes attaques contre la transformation en boulevard urbain de la voie express Georges-Pompidou? Sûrement. Et pour enfoncer le clou, l'édile ne s'est pas privé d'ajouter que «les automobilistes constituent une petite minorité des habitants de la métropole. La majorité utilise les transports en commun».

Trottoirs élargis

Pour l'heure, l'embolie du trafic tant redoutée ne s'est pas encore produite. Mais les craintes restent toutefois vives. Car c'est surtout la transformation de la rive gauche qui inquiète. «La fermeture annoncée et amorcée de la rive gauche va pénaliser les Franciliens et les familles pour le seul confort des bobos égoïstes», a ainsi protesté lundi Yve

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant