Voies sur berge : des maires de banlieue en colère

le , mis à jour à 08:35
5
Voies sur berge : des maires de banlieue en colère
Voies sur berge : des maires de banlieue en colère

Piétonniser les voies sur berge va évidemment changer la vie des 2 millions de Parisiens, mais aussi des 10 millions de Franciliens qui travaillent dans la capitale ou y passent. Trop c'est trop. La décision d'Anne Hidalgo, maire de Paris (PS), de rendre les berges rive droite piétonnes, le seul axe permettant de traverser Paris d'ouest en est sans feux, mobilise la banlieue. A l'initiative de 40 Millions d'automobilistes, des maires des sept départements franciliens lancent ce matin un appel pour que la Ville de Paris renonce à passer en force sur ce dossier. Et pour que les grandes mesures de transports soient discutées au niveau de la région. « Paris n'appartient pas aux Parisiens, tonne Pierre Chasseray de l'association provoitures, c'est le hub de toute l'Ile-de-France, si ce n'est du pays. » Pour lui, la piétonnisation n'est qu'une suite logique à l'interdiction de circulation depuis juillet des vieilles voitures (antérieures à 1997) dans la capitale, « la suite d'une idéologie qui a des conséquences gravissimes pour les banlieusards ».

 

La couleur politique des élus qui s'indignent n'est guère surprenante. Ils sont UDI, LR ou Debout la France : aucun PS, discipline du parti oblige. Tous n'ont toutefois pas le même degré d'exaspération. Jérôme Chartier (LR), premier adjoint au maire de Domont (Val-d'Oise), dénonce le « fait de la princesse » Anne Hidalgo, tandis que Jacques-Alain Bénisti (LR), maire de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), s'agace lui de « l'attitude égoïste de Paris ».

 

Il rappelle que « l'A 4 est déjà le plus gros bouchon d'Europe, la fermeture des voies sur berge ne fera qu'aggraver la situation, en détournant une partie des voitures sur cette grande boucle ! » Rien de neuf sous le soleil pour Eric Berdoati (LR), maire de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) : « Depuis cent ans, Paris envoie sur ses voisins toute la m... » Il a appris la volonté de la maire de Paris... en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 7 mois

    Ils n'ont qu'à piétonier les axes rentrant dans Paris, on vera combien de temps elle tiendra.

  • fpelu il y a 7 mois

    La boucle ce serait plutôt l'A104.

  • fpelu il y a 7 mois

    Salut les écolos

  • M2687570 il y a 7 mois

    en SUV diesel bien sur qu'ils roulent, les gor.ets !

  • M2687570 il y a 7 mois

    Puisque tous ces cre.vards aboient, c'est qu'elle a eu raison ! Si on les écoutait, il n'y aurait que des porkasses en SUV partout.