Voici la circulaire anti-Dieudonné envoyée par Valls aux préfets

le
60
Voici la circulaire anti-Dieudonné envoyée par Valls aux préfets
Voici la circulaire anti-Dieudonné envoyée par Valls aux préfets

La circulaire de Manuel Valls que nous nous sommes procurée fait trois pages. Elle a été adressée ce lundi après-midi par le ministre de l'Intérieur à l'attention des préfets. Son titre : «Lutte contre le racisme et l'antisémitisme ? manifestations et réunions publiques - spectacles de M. Dieudonné M'Bala M'Bala». D'emblée, le ministre qui avait décidé d'aller vite pour empêcher les spectacles de l'humoriste fixe le cadre : «La lutte contre le racisme et l'antisémitisme est une préoccupation essentielle du gouvernement et exige une action énergique».

Dans le viseur du ministre «Le Mur», le dernier spectacle de Dieudonné présenté en tournée à compter du 9 janvier dans plusieurs villes de France qui contient «des propos antisémites et infamants à l'égard de plusieurs personnalité de confession juive (...) et des atteintes virulentes et choquantes à la mémoire des victimes de la Shoah».

«Prévenir un trouble à l'ordre public»

«Le message insoutenable que les propos de M. Dieudonné véhiculent est parfaitement compréhensible de la plupart des spectateurs», poursuit le ministre de l'Intérieur. Alors quelles réponses ? «Le respect de la liberté d'expression ne fait pas obstacle à ce que, à titre exceptionnel, l'autorité investie du pouvoir de police interdise une activité si une telle mesure est seule de nature à prévenir un trouble à l'ordre public».

VIDEO. Tournée de Dieudonné : Valls envoie sa circulaire aux préfets

Et le ministre d'apporter les justifications qui peuvent amener à interdire les spectacles de l'humoriste. Notamment : si cette interdiction «s'inscrit dans la suite de spectacles ayant déjà donné lieu à des infractions pénales», et donc si «ces dernières ne peuvent être regardées comme un dérapage ponctuel». Face à un Dieudonné qui aurait été prévenu à maintes reprise, Manuel Valls s'adresse directement aux préfets : «Si ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marc9524 le jeudi 9 jan 2014 à 10:59

    peut être qu'il y a d'autres choses à s'occuper !!Bien joué le PS, vous êtes les meilleurs pour cacher les pbs existants en france !Qu'est ce qu'ils vont trouver après ??Et je me demandais pourquoi ils avaient tous le sourire à la rentrée des fêtes ! J'ai compris, ils ont tous touchés des primes exorbitantes par rapport à leur travail, çà aurait due être 0€

  • rusti13 le mercredi 8 jan 2014 à 09:34

    ET OUI QUE DES JUIF REIN QUE DES JUIF VOILA LES CONDANATION DE NOTRE FRERRE DIEUDO

  • rusti13 le mercredi 8 jan 2014 à 09:32

    - 28 nov 2013: la cour d'appel de Paris le condamne à 28.000 euros d'amende pour diffamation, injure et provocation à la haine raciale pour des propos et une chanson dans deux vidéos diffusées sur internet. Il avait notamment transformé la chanson d'Annie Cordy "Chaud Cacao" en "Shoah nanas".

  • rusti13 le mercredi 8 jan 2014 à 09:31

    - 17 mars 2011: la cour d'appel de Paris le condamne à 10.000 euros d'amende pour "injures" à caractère raciste pour des propos tenus sur la scène du Zénith lors de la remise du "prix de l'infréquentabilité" à l'historien révisionniste Robert Faurisson par une personne déguisée en déporté juif.

  • rusti13 le mercredi 8 jan 2014 à 09:31

    - 31 déc 2010: condamné à 5.000 euros d'amende plus 10.000 euros de dommages et intérêts au profit de la Licra qu'il avait qualifiée "d'officine israélienne" et "d'associations mafieuses qui organisent la censure" et "nient tous les concepts du racisme à part celui qui concerne les juifs".

  • rusti13 le mercredi 8 jan 2014 à 09:30

    - 21 juin 2000: Dieudonné est condamné à 2.000 francs d'amende (soit environ 376 euros en pouvoir d'achat actuel). Il avait traité Patrick Sébastien de "con" en 1999

  • rusti13 le mercredi 8 jan 2014 à 09:30

    - 16 fév 2007: la Cour de cassation estime que Dieudonné s'est bien rendu coupable d'injure raciale en assimilant, dans une interview en 2003 au magazine Lyon Capitale, les juifs à "une sec te" et à "une escro querie"

  • rusti13 le mercredi 8 jan 2014 à 09:29

    - 15 nov 2007: la cour d'appel de Paris le condamne à 5.000 euros d'amende pour des propos antisémites. Il comparait les "juifs" à des "négriers"

  • rusti13 le mercredi 8 jan 2014 à 09:28

    - 26 juin 2008: condamné à 7.000 euros d'amende par la cour d'appel de Paris pour des propos antisémites sur la mémoire de la Shoah, et notamment l'expression "pornographie mémorielle"

  • gb00b04 le mardi 7 jan 2014 à 22:55

    8 heures de garde à vue pour 2 lycéens en Décembre pour une histoire de quenelle... C'est du grand n'importe quoi. Au même moment on a les folles de Femen qui s'exhibent sans que cela ne dérange ni le gouvernement ni la police... On nage en plein délire!