Voici l'Airbnb des langues

le
0
Voici l'Airbnb des langues
Voici l'Airbnb des langues

Le nez collé au GPS de son smartphone, Louis Plantard, queue-de-cheval et sac à dos, s'immobilise au pied de la place Dalida, au cœur du XVIIIe arrondissement de Paris. « J'adore ce coin, c'est là qu'a été tourné le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain », lance-t-il à Francesca Bonnin, une grande jeune femme aux longs cheveux châtains. « Malheureusement, le quartier est devenu très bobo. » Son interlocutrice le regarde, perplexe. « Ça veut dire quoi bobo ? » lui demande-t-elle avec un savoureux accent italien. Originaire de Turin (Piémont), l'étudiante de 18 ans va séjourner gratuitement chez lui pendant une semaine, grâce au site TalkTalkbnb.

 

Ouverte en mars 2016, cette plate-forme collaborative met en relation des hôtes qui souhaitent apprendre une langue étrangère et des voyageurs dont c'est la langue maternelle. « L'idée est née il y a un an et demi lors d'un dîner en famille », se souvient Hubert Laurent, fondateur de cette start-up lorientaise et traducteur-interprète de formation.

 

« Afin d'améliorer son anglais, ma fille voulait qu'on aille vivre à Londres. Sauf que nous avions nos vies, notre famille, nos amis ici. Mais rien ne nous empêchait de nous rapprocher de gens ayant une autre langue maternelle que le français. » D'où l'idée de créer un réseau social. En quelques mois, 12 000 membres issus de 65 pays s'y inscrivent. Un succès. « Pour moi, il n'y a pas de meilleur moyen pour progresser dans une langue que de partir en immersion dans le pays, assure Francesca. Seulement, les séjours linguistiques coûtent cher et ne sont pas forcément probants. Là, au moins, je suis obligée d'être avec les autochtones et de parler français tout le temps. » Les résultats sont là. Elle passe aujourd'hui, dans la même phrase, du conditionnel au subjonctif présent avec une facilité déconcertante.

 

De son côté, Louis ne prétend pas devenir bilingue. « Le simple fait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant