Voeux: Publicis innove avec une vidéo qui évolue selon le nombre de spectacteurs

le
0
Voeux: Publicis innove avec une vidéo qui évolue selon le nombre de spectacteurs
Voeux: Publicis innove avec une vidéo qui évolue selon le nombre de spectacteurs

Le groupe Publicis a présenté mardi ses v?ux sur internet, via une vidéo dont le contenu évolue en fonction du nombre de personnes la regardant, une première mondiale réalisée grâce à un algorithme qui analyse les données transmises par webcam."Pour la première fois au monde, une vidéo va être différente selon le nombre de personnes qui la regardent. Celle que nous avons créée devient ainsi de plus en plus folle au fur et à mesure que l'audience augmente", explique Mathieu Morgensztern, président de l'agence conseil DigitasLBi (Publicis) à l'origine du projet.Baptisée "The more, the merrier" (plus on est de fous, plus on rit), la performance est un clin d??il à la fusion en cours de Publicis avec le géant américain Omnicom, qui donnera naissance au leader mondial de la publicité.La séquence s'ouvre avec à l'image le président du directoire Maurice Lévy installé derrière son bureau, prononçant très sérieusement son message de bonne année et expliquant que "la famille va s'agrandir". Lorsque de l'autre côté de l'écran la webcam détecte deux personnes regardant la vidéo, M. Lévy se retrouve alors couvert de confettis. A trois personnes, des guirlandes et des lumières colorées apparaissent, à quatre Maurice Lévy est noyé sous des ballons gonflables, puis en fonction de l'ajout de nouveaux spectateurs apparaissent chanteurs de gospel, dragons chinois, DJ, pom-pom girls, etc., qui transforment le bureau de la direction en une boîte de nuit délurée.Publicis indique avoir pour l'occasion développé un algorithme spécial de détection des visages et des paires d'yeux, qui permet à la webcam de savoir en temps réel combien de personnes regardent la vidéo. Et lorsqu'une personne se retire de l'audience, la vidéo redescend également d'un niveau dans son scénario.Plus largement, un tel système permet de comptabiliser le nombre de personnes ayant visionné une vidéo publicitaire, et pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant