Voeux du Nouvel An : SFR attend un demi-milliard de SMS

le
0
Voeux du Nouvel An : SFR attend un demi-milliard de SMS
Voeux du Nouvel An : SFR attend un demi-milliard de SMS

L'opérateur SFR s'attend à transmettre plus de 500 millions de SMS de bonne année via son réseau dans les prochaines 48 heures. Il y a un an, un total de 1,4 milliard de SMS avaient été envoyés en France, selon les données réunies des quatre principaux opérateurs français. «On attend plus d'un demi-milliard de SMS dans les 48 heures à venir. Pour Noël, nous avons déjà enregistré plus de 200 millions de SMS», a indiqué son PDG Jean-Yves Charlier, mardi, lors d'une visite de la ministre Fleur Pellerin au centre de supervision du groupe, à Saint-Denis.

«Nous attendons un pic de 30 000 SMS par seconde entre 23h45 et 00h45 cette nuit», a précisé Pierre-Alain Allemand, directeur exécutif en charge des Réseaux de SFR.

«Pour la nuit de la Saint-Sylvestre, un total d'une centaine de personnes seront sur le pont. Le dispositif pour le Nouvel An se prépare depuis plusieurs mois, en collaboration avec les autres opérateurs. Nous avons organisé une nuit de répétition qui s'est déroulée avec succès», a encore indiqué Pierre-Alain Allemand.

«Environ 15 millions de MMS entre le 31 et le 1er»

Fait marquant cette année, le succès des MMS (messages multimédia, incluant photo, vidéo ou son) : «12 millions ont été envoyés entre le 24 et le 25 décembre, soit une croissance de 50% sur un an. Nous en attendons environ 15 millions entre le 31 et le 1er, les utilisateurs aiment beaucoup s'envoyer des voeux par vidéo», a précisé Pierre-Alain Allemand.

«La première cause d'indisponibilité sur le réseau mobile est la perte d'énergie électrique, en cas de tempête et de forts vents, et c'est aussi notre cauchemar!» a résumé Pierre-Alain Allemand, expliquant qu'il faut parfois installer des groupes électrogènes pour prendre le relais et intervenir sur les pylones et antennes pour rétablir le réseau.

A l'occasion du 1er janvier 2011, un bug informatique avait perturbé l'envoi de SMS, provoquant la répétition ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant