VOD: TF1 mise sur les films à acheter et plus seulement à louer

le
0
VOD: TF1 mise sur les films à acheter et plus seulement à louer
VOD: TF1 mise sur les films à acheter et plus seulement à louer

Pour doper ses ventes de VOD (vidéo à la demande), TF1 mise désormais sur des films proposés à l'achat définitif et plus seulement à louer 48 heures, a expliqué Tristan du Laz, patron de MyTF1 VOD, à l'occasion des dix ans du service de VOD du groupe."Depuis 2011, notre activité a quadruplé, en valeur et en volume. Mais après des années de forte croissance, aujourd'hui la croissance est plus molle car le marché locatif est arrivé à maturité", a-t-il expliqué.MyTF1 VOD affiche un chiffre d'affaires de l'ordre de 40 millions d'euros par an, avec jusqu'à un million d'actes d'achat par mois, sur un catalogue actif de 7.000 titres, majoritairement des films, mais aussi des séries, des spectacles, etc.Pour faire redémarrer sa croissance, et face à la concurrence de la vidéo illimitée sur abonnement, type Netflix, le groupe parie désormais sur l'achat définitif de films, visibles sur tous les écrans. Un secteur qui marche aux Etats-Unis aussi bien que la VOD locative, a-t-il noté."Jusqu'ici, nous ne proposions que des films à la location, mais depuis quelques semaines nous proposons 3.000 à 4.000 oeuvres à l'achat définitif", a-t-il précisé. Le service a aussi été modernisé, avec des classements thématiques et des recommandations. Alors que les films à louer sont proposés entre 2 et 6 euros, les films à télécharger définitivement sont vendus de 5 à 18 euros, ce qui reste moins cher que des DVD.La filiale de TF1, qui achète les droits VOD des oeuvres, revendique "15% à 20% d'un marché de la VOD estimé à 250 millions d'euros par an", a-t-il ajouté.La règlementation française prévoit que les films peuvent être offerts en VOD (location ou achat) 4 mois après leur sortie en salle.Mais alors que la VOD à louer disparaît ensuite des catalogues pendant 12 à 18 mois (une fenêtre réservée à leur passage sur les chaînes payantes comme Canal+), ils resteront offerts sans interruption pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant