Vlmorin porté par les semences potagères

le
0
Dans un contexte marqué par les opérations de rapprochement entre Monsanto et Bayer d'un côté, Syngenta et Chemchina de l'autre, Vilmorin gagne des parts de marché. (© Vilmorin)
Dans un contexte marqué par les opérations de rapprochement entre Monsanto et Bayer d'un côté, Syngenta et Chemchina de l'autre, Vilmorin gagne des parts de marché. (© Vilmorin)

Après avoir perdu jusqu’à 20% depuis le début de l’année en établissant un plus-bas à 52,68 euros le 12 octobre, l’action du semencier a repris de la hauteur en s’appuyant sur la publication de résultats annuels bien accueillis par les observateurs. «Bons résultats 2016, perspectives encourageantes», note Francis Prêtre chez CM-CIC.

«Confirmation d’une bonne résistance opérationnelle», signale Christine Ropert chez Gilbert Dupont. «Pas si mal !», complète Charles-Louis Planade pour Louis Capital Markets. Ces appréciations positives ont contribué au rebond du titre de plus de 5% le 21 octobre.

Le groupe gagne des parts de marché

La bonne nouvelle est venue de la performance de la branche des semences potagères, dont la profitabilité (16,2%) s’est encore améliorée tandis que son chiffre d’affaires grimpe de 9,6% à données comparables.

Dans un contexte marqué par les opérations de rapprochement entre Monsanto et Bayer d’un côté, Syngenta et Chemchina de l’autre, Vilmorin gagne des parts de marché sur des concurrents sans doute un peu perturbés.

Nous recommandons l’achat du titre pour profiter de l’élan actuel, porté par la solidité des semences potagères et par l’amélioration attendue dans l’activité de grandes cultures plombée par un contexte difficile pour les agriculteurs. Le dividende sera de 1,10 euro. 

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant