Vladimir Poutine rappelle à l'ordre les grands patrons

le
0
Le premier ministre russe veut montrer qu'il est le véritable maître du pays à quelques mois des élections présidentielles.

À deux mois de l'élection présidentielle du 4 mars, Vladimir Poutine, grand favori du scrutin mais contesté par la rue, procède à un grand nettoyage anticorruption dans les entreprises publiques ainsi que dans son cercle d'affidés au sein du monde des affaires. Objectif: monter à ces derniers - au cas où ils en douteraient - qui est le véritable maître du pays, et impressionner l'opinion publique russe, celle qui a toujours aimé les hommes à poigne susceptibles de faire rendre gorge aux riches et méprisants oligarques.

Coordonnée par le Kremlin et le gouvernement, la liste des initiatives publiques anticorruption donne le tournis. Histoire de frapper les esprits, la Cour des comptes vient d'évaluer à 18 milliards d'euros le montant des fraudes relatives aux dépenses budgétaires de 2011, en hausse de six milliards par rapport à 2010. Des soupçons de corruption pèsent notamment sur le chantier des futurs Jeux olympiques de Sotchi (2014), qui souffrirait de nombreux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant