Vladimir Poutine : "Je vous parais fou ?"

le
1
Vladimir Poutine interviewé en juillet 2015 par la Radio-télévision suisse.
Vladimir Poutine interviewé en juillet 2015 par la Radio-télévision suisse.

Le président russe Vladimir Poutine, rare dans les médias occidentaux, a accordé une interview exclusive à la Radio-télévision suisse. Dans cet entretien réalisé samedi dernier à Saint-Pétersbourg, et publié lundi sur le site internet de la chaîne RTS, le président russe a principalement déploré le manque d'"indépendance" de l'Europe à l'égard des États-Unis.

Interrogé sur l'éventualité d'une nouvelle guerre en Europe, Vladimir Poutine a répondu : "J'espère que non, mais on aimerait voir l'Europe manifester davantage son indépendance et sa souveraineté." Il a en particulier visé la France et ses liens avec l'Otan, ajoutant : "Si, pour discuter des affaires intérieures avec nos partenaires européens, nous devons aller à Washington, c'est un peu curieux." Selon le président russe, "la relance" de la course aux armements "est due aux États-Unis, elle date de la sortie unilatérale des États-Unis du traité antimissiles balistiques. Ce traité était la pierre angulaire de tout le système de sécurité internationale", a-t-il accusé.

 

 

 

De l'ingérence américaine

Concernant le scandale qui éclabousse la Fifa, déclenché par les États-Unis, Vladimir Poutine accuse Washington d'avoir agi pour ses propres intérêts. Sept hauts fonctionnaires de la Fifa ont été interpellés en mai dernier à Zurich, et placés en détention, à la demande des États-Unis qui ont ouvert...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mardi 28 juil 2015 à 13:50

    Poutine a tout compris, les gouvernements européens n'ont rien compris.