Vladimir Poutine en visite en Iran

le
0
 (Actualisé avec citations) 
    ANKARA, 1er novembre (Reuters) - Vladimir Poutine a entamé 
mercredi une visite en Iran sur fond de tensions entre les 
Etats-Unis et la République islamique au sujet de l'accord 
international sur son programme nucléaire.  
    Outre l'accord de Vienne, le président russe et ses 
interlocuteurs iraniens doivent évoquer le conflit syrien et les 
relations bilatérales, selon la télévision publique.  
    Vladimir Poutine doit par ailleurs assister à un sommet à 
trois avec ses homologues iraniens et azerbaïdjanais.  
    "Nous sommes ravis qu'en dehors de nos relations 
bilatérales, nos deux pays jouent un rôle important en faveur de 
la paix et de la stabilité de la région", a déclaré le président 
Hassan Rohani à son arrivée.  
    L'aide de la Russie et de l'Iran a permis aux forces 
gouvernementales syriennes de reprendre à l'insurrection 
l'essentiel de ses positions. Moscou compte désormais sur la 
voie diplomatique pour consolider les succès militaires de 
Damas. Un "congrès syrien pour le dialogue national" doit 
s'ouvrir le 18 novembre à Sotchi. 
    La Russie par ailleurs condamné l'initiative de Donald 
Trump, qui a ouvert la voie le mois dernier à un rétablissement 
des sanctions américaines levées dans le cadre de l'accord de 
Vienne.  
    La visite de Poutine est "très importante", a souligné un 
membre de l'administration iranienne ayant requis l'anonymat. 
"Elle montre la détermination de Téhéran et de Moscou à 
renforcer leur alliance stratégique (...) qui va façonner 
l'avenir du Moyen-Orient. Russie et Iran font tous deux l'objet 
de pressions américaines  (...) Téhéran n'a pas d'autre choix 
que de s'en remettre à Moscou pour les alléger", a-t-il ajouté.  
 
 (Parisa Hafezi, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant