Vladimir Poutine assure ne pas avoir l'intention de recréer l'URSS

le
1
Vladimir Poutine assure ne pas avoir l'intention de recréer l'URSS
Vladimir Poutine assure ne pas avoir l'intention de recréer l'URSS

Un rideau de fer ne tombera pas sur l'Europe. «La Russie n'a pas pour objectif de recréer l'URSS», a assuré le président russe Vladimir Poutine dans un documentaire diffusé dimanche par la télévision publique russe, regrettant que «personne ne veuille (le) croire». «Concernant l'Ukraine et l'espace post-soviétique, je suis convaincu que la position de nos partenaires occidentaux n'est pas liée aux intérêts de l'Ukraine: elle est liée à leurs tentatives d'empêcher le rétablissement de l'URSS», a-t-il déclaré dans ce documentaire intitulé «L'Ordre mondial».

«Mais personne ne veut nous croire, ne veut croire que nous n'avons pas comme objectif de recréer l'Union soviétique», a poursuivi Vladimir Poutine, dont l'interview pour ce documentaire a été tournée jeudi, après sa conférence de presse annuelle.

Depuis le début de la crise ukrainienne, qui a vu le président pro-russe Viktor Ianoukovitch être chassé du pouvoir après plusieurs mois de manifestations pro-européennes sur la place Maïdan à Kiev, la diplomatie russe reproche aux Occidentaux de poursuivre la «politique d'endiguement» mise en place par les Etats-Unis contre l'URSS pendant la Guerre froide.

Dans ce contexte, Vladimir Poutine s'est inquiété de la présence et de la «modernisation (...) dangereuse» des armes nucléaires américaines installées en Europe. «C'est bien sûr dangereux. Pourquoi? Parce que nos armes nucléaires tactiques n'ont pas de caractère stratégique pour les Etats-Unis, elles n'atteignent pas leur territoire. Mais les armes américaines en Europe peuvent atteindre notre territoire», a poursuivi le président russe.

«Quand il faut prendre ses responsabilités, il n'y a plus personne».

«En ce sens, elles représentent pour nous un caractère stratégique et un grand danger», a-t-il ajouté. «La Russie, qui fait partie des grandes puissances nucléaires du monde, doit essayer de moderniser cette arme», a-t-il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 il y a 12 mois

    Il est toujours en train de se plaindre. Ses sous-marins expédient des missiles à 2600Km , comme en Syrie, facile de les parquer à proximité du territoire américain et de les bombarder avec des armes nucléaires. Je ne vois pas comment on pourrait les détecter facilement on n'a pas été foutu de retrouver un avion disparu en mer après des semaines de recherches. Les américains le savent c'est pour cela que nous avons un paix fragile sinon ce serait été la guerre depuis longtemps.