Vladimir Poutine accusé d'avoir volé une bague en diamants

le
0
Le propriétaire des New England Patriots affirme que le président russe a empoché sous ses yeux l'anneau commémorant la victoire de son équipe au Superbowl, en 2005. La Maison-Blanche serait même intervenue pour éviter un incident diplomatique.

Problème de compréhension ou attrait pour ce qui brille? Huit ans après les faits, Vladimir Poutine est accusé d'avoir empoché la bague, sertie de diamants, qui commémorait la victoire des New England Patriots au Super Bowl. Ces allégations surprenantes émanent du magnat Robert Kraft, propriétaire de cette équipe de football américain. Ses propos, tenus ce week-end à l'occasion d'un gala à New York, ont été retranscrits par le tabloïd New York Post.

Relatant une visite de grands patrons américains à Saint-Pétersbourg en juin 2005, Robert Kraft explique à son auditoire avoir enlevé la bague de sa main pour la montrer à Vladimir Poutine. Le chef du Kremlin l'aurait passée à son doigt et se serait exclamé: «J...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant