Vivendi vend SFR à Numericable pour 13,5 milliards d'euros

le
13
Vivendi vend SFR à Numericable pour 13,5 milliards d'euros
Vivendi vend SFR à Numericable pour 13,5 milliards d'euros

Vivendi a tranché. Le groupe de médias cède son réseau de téléphonie mobile SFR à Altice (Numericable). Altice a racheté SFR pour 13,5 milliards d'euros en cash et laisse 20% du capital de la nouvelle entité à Vivendi.

Le groupe de Patrick Drahi a donc légèrement amélioré son offre en numéraire en mettant sur la table 13,5 milliards d'euros au lieu des 11,75 milliards d'euros de sa précédente offre. Mais, en contrepartie, Altice ne laisse plus que 20% au lieu de 32% du capital à Vivendi.

Vivendi écarte donc l'offre de Bouygues Telecom, qui avait dégainé au dernier moment une offre alléchante de 15 milliards d'euros en numéraire et 10% du nouvel ensemble.

La décision est tombée sur le compte Twitter de la firme ce samedi après-midi. «Le Conseil de surveillance de Vivendi retient l'offre d'Altice correspondant au projet industriel le plus porteur de croissance», «au projet le + créateur de valeur pour les clients, les salariés & les actionnaires». Pour finir, la compagnie affirme que «le Conseil de surveillance de Vivendi retient l'offre d'Altice répondant le mieux aux objectifs de Vivendi».

Les deux concurrents attendaient fébrilement le verdict depuis vendredi, lorsque le conseil de surveillance a suspendu ses travaux dans la soirée pour se donner «plus de temps de réflexion». «Cette décision met un terme au projet de mise en bourse de SFR», a précisé un communiqué de Vivendi.

Cet épilogue n'est pas une surprise. Jean-René Fouretou, le président de Vivendi, n'a jamais caché sa préférence pour Patrick Drahi, ce polytechnicien audacieux qui a bâti un empire à partir d'une petite société de câble reprise en Province.

Les quatre raisons qui ont convaincu Vivendi

Dans son communiqué complet, Vivendi revient sur les quatre critères qui l'ont conduit à opter pour l'offre d'Altice/Numericable, présentée comme le «projet industriel le plus porteur de croissance, le plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • imozen le dimanche 6 avr 2014 à 16:25

    Question infrastructure, SFR et Nomericable dépendent de Bouygues, euh dépendaient de Bouygues, maintenant ils vont se marier en pleurs.

  • mucius le samedi 5 avr 2014 à 19:59

    Bien joué! Il faut vider de ses ressources le capitalisme français de connivence! Et ce sera bien mieux pour les actionnaires. Les salariés, on a fait bien assez déjà pour eux! Que cela gêne les dinosaures de la CGT et de FO, c'est très bien ainsi!

  • AMOUR123 le samedi 5 avr 2014 à 19:57

    ../.. On ne l'a pas entendu dire un mot plus haut que l'autre en face des oukases et des menaces. Le meilleur l'a donc emporté et je suis ravi de cette issue. Le conseil de surveillance de Vivendi a donné ses raisons du choix d’Artice, c’est imparable !

  • AMOUR123 le samedi 5 avr 2014 à 19:56

    Le ban et l'arrière-ban du capitalisme franchouillard s'étaient mobilisés pour supporter Bouygues sans compter Flam.by qui a reçu à l’Elysée Martin Bouygues et François Pinaut (oui le grand copain de Chirac qui a voté Hollande à la présidentielle…) et les ministres de gôche et le syndicaliste hyper-conservateur (il faut voir le courrier de Mailly pour y croire ! Du soviétisme pur jus). Drahi a été excellent, il a fermé sa g... et bossé son dossier../..

  • jfvl le samedi 5 avr 2014 à 19:47

    la logique économique a primée sur la politique...

  • pack01 le samedi 5 avr 2014 à 19:38

    j'aime bien dans l'article FOURETOU

  • patr2611 le samedi 5 avr 2014 à 19:29

    C'était à prévoir monte la bourg s'en est mêlé les entreprises en ont marre des socialos donneurs de leçons qui se mêlent de leurs affaires

  • frk987 le samedi 5 avr 2014 à 18:19

    Le plus amusant de l'affaire c'est que les abonnée aux mobiles numéricable s'appuient sur le réseau Bouygues !!!

  • frk987 le samedi 5 avr 2014 à 17:42

    Voilà une chose actée, reste à Contebourg à faire racheter Numéricâble par la CDC !!!!

  • breton.e le samedi 5 avr 2014 à 17:00

    il reste plus que l'OPA sur numericable