Vivendi: UBS réduit sa cible, Canal + et la stratégie pèsent

le
0

(CercleFinance.com) - Après avoir refait ses calculs quant à Canal Plus et à Universal Music Group (UMG), deux des grandes filiales de Vivendi, le bureau d'études UBS a abaissé son objectif de cours sur l'action du conglomérat français de 20 à 18,5 euros. Toujours neutres sur la valeur, les analystes estiment de plus manquer de visibilité sur la stratégie de Vivendi, notamment en Italie.

A la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 recule de 1,3%, l'action Vivendi perd 1,8% à 18,8 euros.

D'une manière générale, indique la note de recherche d'UBS, 'les tendances opérationnelles restent mitigées chez Vivendi'. Après plus de 15 ans de déclin, la branche Musique (UMG) semble avoir atteint 'son point d'inflexion' et repartir de l'avant. 'Toutefois, nous restons prudents quant aux perspectives de l'activité de télévision à péage Canal Plus, dont nous estimons qu'elle devrait rester sous pression à court terme', indique une note de recherche.

En la matière, UBS n'y va pas de mainmorte : les analystes ont sabré de 30% environ leurs prévisions de résultat d'exploitation ajusté (EBITA) pour Canal Plus pour les exercices allant de 2016 à 2018. Ce qui tient compte des pertes d'abonnés et des droits de Ligue 1 notamment.

Sur la même période, l'EBITA attendu d'UMG est relevé de 3 à 5% 'après un solide quatrième trimestre 2015', mais cela ne compense pas 'l'effet Canal Plus'.

Autre points difficiles évoqués par UBS : la stratégie et l'usage par Vivendi de sa trésorerie excédentaire. Selon UBS, 'Vivendi semble en train de revisiter son ancienne stratégie, qui était celle d'un conglomérat rassemblant médias et télécoms.' En effet, selon des sources de presse, Vivendi serait intéressé par 'une certaine relation' avec l'italien Mediaset, ce qui pourrait donner lieu à une coopération plus approfondie avec Telecom Italia, dont Vivendi détient 24,9%.

'Toutefois, la visibilité quant à l'exécution et les synergies potentielles de telles opérations reste faible', sanctionne UBS. Et ce d'autant que fin 2016, la trésorerie nette de Vivendi, dont le groupe Bolloré est le premier actionnaire, devrait revenir à environ deux milliards d'euros.

Neutre sur la valeur, UBS retient donc la méthode de la somme des parties pour aboutir à un objectif de cours de 18,5 euros par action Vivendi.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant