Vivendi sort du cauchemar polonais

le
0
Après des années de litiges avec Deutsche Telekom en Pologne, Vivendi va céder ses parts dans Elektrim et PTC pour 1,25 milliard d'euros.

Vivendi a mis fin à onze années de guerre avec Deutsche Telekom en Pologne pour le contrôle de l'opérateur mobile PTC. Ce mercredi matin le groupe français a indiqué avoir signé un accord avec Deustche Telekom, Elektrim et les créanciers de ce dernier dont l'État polonais.

Cet accord éteint l'ensemble des litiges juridiques engagés depuis de longues années devant la justice polonaise et devant une cour arbitrale. Par ailleurs Vivendi renonce à ses droits sur le capital d'Elektrim et de PTC, en contrepartie, le groupe français recevra 1,25 milliard d'euros.

En 1999, Vivendi avait investi 1,8 milliard d'euros pour acquérir une participation dans Elektrim et dans sa filiale PTC. Mais Deutsche Telekom, actionnaire de PTC, a contesté l'arrivée de Vivendi, l'a chassée des locaux de PTC. Par ailleurs, la holding Elektrim écrasée de dettes était mise en faillite. Devant l'impossibilité de prendre la main sur son investissement, Vivendi avait réduit la valeur de son inves

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant