Vivendi prêt à étudier une offre à 6,7 milliards d'euros de Telefonica

le
0
Vivendi prêt à étudier une offre à 6,7 milliards d'euros de Telefonica
Vivendi prêt à étudier une offre à 6,7 milliards d'euros de Telefonica

Le groupe français Vivendi, récemment recentré sur les médias, s'est dit prêt mardi à étudier une offre à 6,7 milliards d'euros de l'espagnol Telefonica qui souhaite lui racheter son dernier actif dans les télécommunications, l'opérateur brésilien GVT.Même si GVT n'est toujours pas officiellement à vendre, le conseil de surveillance de Vivendi étudiera cette offre "engageante" et libellée en partie en titres, selon un communiqué publié par l'entreprise.Dans un communiqué séparé, Telefonica a précisé que son offre n'était valable que jusqu'au 3 septembre.Mais Vivendi a promis qu'il "décidera des suites à y donner" dès la prochaine réunion de son conseil de surveillance."Vivendi publiera ses résultats le 28 août. Sachant que l?offre de Telefonica expire le 3 septembre, le groupe devrait dévoiler sa position à cette occasion", ont noté les analystes d'Aurel BGC.Vivendi est déjà en train de céder sa filiale française de télécommunications SFR à Numericable sur la base d'une valorisation de 17 milliards d'euros après avoir vendu en mai les 53% du capital de Maroc Telecom qu'il possédait pour 4,2 milliards d'euros.Si le groupe français devait décider d'accepter l'offre de l'espagnol, il recevrait à la fois du numéraire, à hauteur d?environ 60% du prix convenu(soit 3,9 milliards d'euros), et des titres Vivo, la marque sous laquelle Telefonica opère au Brésil, à hauteur d?environ 40%.Vivendi se verrait ainsi reconnaître 12% du capital de Vivo, qui, avec l'apport de GVT (Global Village Telecom), deviendrait "le plus gros opérateur télécom sur le plus grand marché d'Amérique latine", a fait valoir Telefonica.En cas d?acceptation de l'offre, Vivendi aurait aussi l'opportunité d?acquérir 8,1% de Telecom Italia, dont le holding Telco, contrôlé par Telefonica, est le premier actionnaire. - Un prix au dessus des attentes -"Le prix est au-dessus des attentes. Et même si ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant