Vivendi : les investisseurs veulent l'acquisition de 100% de SFR

le
0
Dès que le géant français du divertissement aura reçu l'accord du juge américain pour la vente de sa part dans NBCU, il engagera les négociations pour le rachat des parts de Vodafone (44%) dans SFR.

L'année démarre en fanfare pour Vivendi, le géant français du divertissement. Il attend vers la mi-janvier le feu vert du juge américain pour la vente de sa participation dans NBCU, qui devrait lui rapporter quelques 3,8 milliards d'euros, en complément des 2 milliards déjà touchés en septembre.

Dès ce feu vert reçu, Vivendi actionnaire à hauteur de 56 % de SFR, numéro deux français du mobile, enclenchera les négociations pour racheter au géant britannique Vodafone les 44 % qu'il détient dans SFR. Un vieux rêve de plusieurs années deviendrait ainsi réalité. Tout y est favorable. Vivendi a le financement et Vodafone, sous la houlette de Vittorio Colao, n'y est pas opposé à la vente. Mi-septembre, Vodafone a déjà cédé sa participation minoritaire dans China Mobile. Reste pour les deux partenaires à se mettre d'accord sur un prix, alors que les 44 % de SFR sont valorisés autour de 8 milliards d'euros.

L'agence de notation Fitch s'est même fendu d'un commu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant