Vivendi: le groupe se renforce en Italie.

le
0

(CercleFinance.com) - Comme attendu, Vivendi et Mediaset ont donc réussi à trouver un accord concernant le rachat de Mediaset Premium par le groupe diversifié. Alors que la chaîne de télévision à péage italienne passe sous son giron, l'action ne réagit guère à cette opération certes bien anticipée, grappillant 0,5% à 18,5 euros en début d'après-midi.

C'est fait ! Vivendi et Mediaset ont donc conclu un accord stratégique, qui renforce la présence du groupe diversifié de l'autre côté des Alpes à travers l'acquisition de 89% du capital de Mediaset Premium. Vivendi a en outre pris une participation de 3,5% du capital de Mediaset Spa et racheté avant cette opération les 11% que Telefonica détenait dans le capital de Mediaset Premium.

De quoi accentuer quelque peu la pression sur Sky, le groupe télévisuel européen du magnat américain des médias Rupert Murdoch, qui compte plus de 4 millions d'abonnés en Italie et a vu son Ebit se contracter de 19% au premier semestre. Déficitaire - le groupe a accusé une perte de 46,9 millions d'euros l'an passé -, Mediaset Premium se prévaut de son côté de 2 millions d'abonnés.

Une question majeure se pose désormais : que Vivendi compte-t-il faire de Mediaset ? Oddo, qui a renouvelé ce matin son rating 'achat' sur Vivendi avec un objectif de cours de 24 euros, évoque 'une vision long terme qui pourrait viser à apporter Mediaset Premium à Sky afin de créer de la valeur à travers un 'market repair''.

L'intermédiaire, pour qui les 89% précités de Mediaset Premium sont valorisés à 720 millions d'euros, estime plus généralement que Vivendi aspire à travers cet accord 'à devenir un acteur majeur des médias et des contenus en Europe du Sud', sachant que 'Mediaset Premium et Mediaset devraient devenir des acheteurs naturels des contenus de Vivendi (tout comme Telefonica d'ailleurs)'.

Toujours 'neutre' sur la valeur, Invest Securities a pour sa part relevé sa cible de 17,4 à 17,8 euros. Selon lui, l'opération, financée via une augmentation de capital ou à travers des actions existantes, valorise Mediaset Premium à environ 745 millions d'euros. Le broker dit cependant redouter que la concurrence de 2 bouquets augmente 'significativement les coûts de programmation' et s'attend à une bataille intense concernant les droits télévisés, considérant que Mediaset Premium détient ceux de la Champions League et que ceux de la Premier League et de l'Europa League appartiennent actuellement à Sky Italia.

Et Invest Securities de s'appuyer sur le communiqué de Mediaset, plus détaillé et explicite que celui de Vivendi, selon lequel cette transaction accouchera de 3 projets innovants, à savoir 'la naissance d'un acteur majeur dans la création de contenus qui devrait produire des contenus internationaux via une structure nouvellement créée', 'la création d'une plate-forme de SVoD paneuropéenne' et 'l'intégration de Mediaset Premium dans un réseau international de télévision à péage'.

Société Générale, qui continue de recommander l'achat avec un fair value de 20,6 euros, insiste quant à lui sur le fait que les équipes de Vivendi, qui n'a à ce stade que peu de contenus à apporter à Mediaset Premium, devront en premier lieu s'attaquer au redressement de Mediaset. Difficile de déterminer à ce stade s'il s'agit d'une priorité dans l'esprit de Vincent Bolloré, dont on ne saurait oublier qu'il doit aussi remettre Canal + à flot...

(G.D.)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant