Vivendi : la scission est programmée

le
0

(lerevenu.com) -

L'opération de scission prendra la forme d'une sortie de SFR du périmètre actuel, qui conservera Universal Music, Canal Plus et l'opérateur brésilien GVT. La scission se fera donc par distribution d'actions SFR aux actionnaires de Vivendi, selon des modalités à préciser dans les prochains mois.

La montée en puissance de Vincent Bolloré chez Vivendi se confirme. Après la scission, le premier actionnaire (5% du capital) deviendra président du conseil de surveillance, tandis que Jean-René Fourtou quittera le groupe. Arnaud de Puyfontaine, qui travaille au sein du groupe américain Hearst, prendra la direction opérationnelle de Vivendi dès début 2014.

L'essentiel des 7,2 milliards d'euros de dette nette de l'actuel Vivendi devrait être porté par SFR. L'opérateur pourrait alors chercher un partenaire. Des négociations possibles avec Numericable sont évoquées par les analystes.

Le cours de Vivendi a bien réagi à ces annonces, le titre gagnant près de 2% à mi-séance. Mais l'action limite son gain à 15,9% sur un an et recule de 0,6% en trois ans (hors dividendes). Une forte résistance graphique existe autour de 21 euros. Mais la décote sur la valeur des actifs et le rendement du prochain dividende sont des soutiens pour le cours.

Retrouvez notre conseil dans Le Revenu hebdo à paraître le 29 novembre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant