Vivendi La cession de GVT se précise

le
0

(lerevenu.com) - A mi-séance, l'action Vivendi gagnait 0,50% dans un marché stable (+ 0,15%). Ni confirmée ni démentie par un porte-parole du groupe de médias, l'information donnée par Bloomberg ne surprend pas. L'agence américaine a appris que les dirigeants de Vivendi auraient confié un mandat de vente à Rothschild & Cie et Deutsche Bank pour céder tout ou partie de la participation dans GVT. Cet opérateur brésilien de téléphonie, acquis il y a trois ans, pourrait être revendu 5,2 milliards d'euros, soit une plus-value de 53%, selon une estimation faite par Morgan Stanley, en avril dernier.

GVT est, avec Activision, le leader mondial des jeux vidéo, l'actif le plus profitable de Vivendi. Il figure donc sur la liste des joyaux que le groupe pourrait vendre pour ranimer un cours de Bourse encore en chute de 45% depuis cinq ans. Depuis la démission, en juin dernier, du directeur général, Jean-Bernard Lévy, pour divergences stratégiques avec le conseil d'administration présidé par Jean-René Fourtou, l'action Vivendi a cependant rebondi de plus de 20%.

Le projet de démantèlement partiel du groupe a donc d'ores et déjà profité au titre qui ne fait plus apparaître qu'une décote de 15% par rapport à son actif net réévalué, alors qu'il a fluctué entre 25 et 45%, ces dernières années. La montée au capital de Bolloré, qui devrait bientôt détenir une participation d'environ 5%, a aussi attisé le caractère spéculatif du titre.

Au cours actuel, la valeur conseillée en achat spéculatif, en mai dernier, peut être conservée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant