Vivendi : l'offre de reprise de GVT se précise

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - Le site internet BFM Business a écrit que le câblo-opérateur Numéricable préparait bien une offre de rachat, en numéraire, portant sur la totalité du capital de SFR, filiale de Vivendi. Néanmoins, la hausse de 3,46% du titre du conglomérat semble plus devoir à la parution d'un autre article aux informations très précises ? mais non confirmées ? émanant du grand quotidien Folha de Sao Paulo, à propos du projet de cession d'une autre filiale du groupe, celle de GVT, l'opérateur brésilien de télécom.   

D'après ce journal, le gouvernement brésilien aurait donné son accord à GVT pour ce changement de contrôle de l'opérateur qui ne changerait pas les donnes de la concurrence sur le marché national. Les acquéreurs seraient la chaîne américaine de télévision Direct TV et un consortium de fonds dirigé par l'américain KKR et Gavea Investimentos, une filiale de la banque JP Morgan Chase (JPM). Direct TV en proposerait l'équivalent de 5,8 milliards d'euros, alors que Vivendi en voudrait 7,3 milliards. Folha de Sao Paulo a écrit que Vivendi aurait bien accepté qu'une partie du paiement se fasse en titres. Selon le montage décrit par le quotidien, Vivendi resterait donc actionnaire, direct ou indirect, de GTV. 

Au Brésil, le fonds de capital-investissement KKR contrôle déjà la chaîne câblée Sky. D'autres candidats au rachat de GVT restent en lice, tous opérateurs de téléphonie mobile : Oi, Telefônica/Vivo, Tim e Claro/Net/Embratel. Ils convoitent les 5,9 millions d'abonnés de GVT dont le nombre a doublé en trois ans. La clôture des offres de rachat devrait intervenir, selon Folha de Sao Paulo, dans la première quinzaine de mars. 

Conservez.

Les cours de Vivendi en direct

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant