VIVENDI : l'Autorité de la concurrence allège les pressions sur Canal+

le
0

(AOF) - L'Autorité de la concurrence a allégé ou levé certaines obligations qui pesaient sur Canal+ (Vivendi) depuis 2012 et l'acquisition par le groupe des chaines Direct 8 et Direct Star, afin de permettre au groupe de télévision payante de faire face à une "concurrence accrue" notamment d'Altice. L'Autorité estime notamment que Canal+ "n'est plus en mesure de verrouiller une part substantielle des droits de diffusion des événements sportifs d'importance majeure vis-à-vis des chaînes en clair, dans la mesure où il n'en détient aujourd'hui qu'un nombre très limité."

De plus, l'Autorité considère que la proposition de Canal+ visant à relever à deux le nombre de majors du secteur du cinéma américain avec lesquels il peut prétendre conclure des contrats-cadres couplant l'acquisition de droit de diffusion pour la télévision payante et gratuite est en phase avec les conclusions de l'analyse concurrentielle.

Le cinéma et le sport sont les deux terrains sur lesquels la concurrence s'est renforcée avec Altice. L'opérateur a décroché l'exclusivité des droits de diffusion de la Ligue des Champions notamment et a signé des accords de diffusion avec les américains Discovery et NBCUniversal.

L'Autorité a pris le même type de décisions sur le segment de la télévision payante, sur lequel Canal+ s'était renforcé en 2006 avec l'acquisition de TPS et CanalSatellite. "L'Autorité a décidé de lever l'encadrement des comportements d'achat de GCP en matière de droits cinématographiques avec les studios américains" et "considère justifiée la levée de l'interdiction de reprise en exclusivité des chaînes premium". La limite posée à ce sujet en 2006 avait été une des raisons du blocage du rapprochement Canal+/BeIN tenté l'année dernière.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant