Vivendi : l'attrait du rendement

le
0
Kendji Girac, l'un des succès de l'année pour Universal Music, la division musique de Vivendi. (© Universal Music)
Kendji Girac, l'un des succès de l'année pour Universal Music, la division musique de Vivendi. (© Universal Music)

Lâ¤(TM)action Vivendi a décroché de près de 5% hier dans la foulée des résultats annuels. Les chiffres opérationnels nâ¤(TM)ont guère surpris. Canal+, sans croissance, voit ses marges baisser avec lâ¤(TM)inflation des droits sportifs. Chez Universal Music, lâ¤(TM)activité est en baisse et la rentabilité en hausse.

Bloc "A lire aussi"

Mais lâ¤(TM)essentiel est ailleurs. Vivendi a accepté lâ¤(TM)offre pour ses 20% restants dans Numericable-SFR. Or le prix est inférieur de 28% au cours du titre avant lâ¤(TM)annonce.

Surtout, Vivendi va lancer un gros programme de rachats dâ¤(TM)actions étalé sur dix-huit mois, au prix maximum de 20 euros par titre. Soit un plafond très proche du cours actuel, comme si les dirigeants nâ¤(TM)anticipaient pas de revalorisation à cet horizon.

Mais quand bien même lâ¤(TM)action végèterait, elle garde un attrait indéniable : la promesse dâ¤(TM)un dividende dâ¤(TM)un euro, sur trois exercices. Soit un rendement quasi-garanti de près de 5%.

C'est une raison suffisante pour acheter Vivendi.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant