Vivendi grimpe à 20% de Mediaset, Fininvest veut le contrer

le
0
 (Actualisé avec déclaration de Berlusconi) 
    PARIS/MILAN, 14 décembre (Reuters) - Vivendi  VIV.PA  a 
annoncé mercredi détenir 20% du capital de l'italien Mediaset 
 MS.MI , sur fond de vives tensions entre le groupe de médias 
contrôlé par Silvio Berlusconi et Vincent Bolloré. 
    Dans le bras de fer qui les oppose, Fininvest, la holding de 
la famille Berlusconi, a immédiatement réagi en indiquant 
qu'elle entendait elle aussi se renforcer au capital de Mediaset 
pour ne pas laisser Vivendi réduire son influence au sein du 
groupe italien de médias.   
    Pour tenter de contrer les ambitions de Vivendi et du 
président de son conseil de surveillance Vincent Bolloré, 
Fininvest est ainsi monté à 39,775% du capital de Mediaset. 
    Le groupe français est engagé depuis cet été dans un bras de 
fer avec Mediaset à la suite de la remise en cause d'un accord 
de partenariat conclu en avril, qui prévoyait une alliance 
autour de la chaîne payante Mediaset Premium et des échanges de 
participation. Ils s'affrontent devant les tribunaux, avec une 
première audience prévue en Italie en mars. 
    En annonçant coup sur coup lundi et mardi son entrée au 
capital de Mediaset puis sa montée à 12,32% du capital de la 
société, Vivendi avait prévenu qu'il voulait en prendre "dans un 
premier temps" jusqu'à 20% du capital pour en devenir le 
deuxième actionnaire industriel.   
    Le gouvernement italien a lui-même critiqué mercredi 
l'attitude de Vivendi envers Mediaset. Le ministre de 
l'Industrie Carlo Calenda a jugé qu'une offre hostile sur 
Mediaset serait inappropriée.       
 
 (Matthieu Protard à Paris et Giulia Segretià Milan, édité par 
Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant