Vivendi confirme avoir été approché par Numéricable pour le rachat de SFR

le
0
Vivendi confirme avoir été approché par Numéricable pour le rachat de SFR
Vivendi confirme avoir été approché par Numéricable pour le rachat de SFR

Vivendi a confirmé, ce lundi midi, avoir été approché par la holding Altice, maison mère du câblo-opérateur Numéricable, en vue d'un rapprochement de ce dernier avec sa filiale, l'opérateur télécoms SFR. «A cette date, aucune offre formelle n'a été reçue par Vivendi», dont le conseil de surveillance «se prononcera en temps utile, le cas échéant», a précisé le groupe dans un communiqué.

Plus tôt ce lundi, Vivendi avait démenti la signature d'un protocole d'accord sur la vente de sa filiale SFR au câblo-opérateur Numéricable. Dans son édition du même jour, le quotidien «Les Echos» affirmait que Vivendi était parvenu à un accord de principe pour la cession de SFR. Une opération qui valoriserait SFR à plus de 15 milliards d'euros, précisait le journal.

Selon «Les Echos», un conseil de surveillance de Vivendi tenu vendredi aurait donné son feu vert au PDG de SFR Jean-Yves Charlier pour négocier sur la base de cet accord de principe, dans le but de parvenir à un accord ferme dans quelques semaines. Si les deux parties tombaient d'accord, Altice, la holding qui contrôle Numericable, détiendrait plus de 50% du nouvel ensemble SFR-Numericable, et Vivendi 32%.

Les synergies attendues s'élèveraient à 6 milliards d'euros, selon le journal. SFR pourrait par exemple utiliser le réseau de Numericable et cesser ainsi de louer le réseau cuivre d'Orange. Les investissements dans la fibre optique pourraient être mutualisés, de même que la maintenance. Les coûts d'interconnexion avec les autres opérateurs devraient diminuer.

Un tel accord pourrait donner le coup d'envoi d'autres rapprochements dans le secteur, affirme le journal. Ces derniers jours, certains analystes pariaient notamment sur un possible mariage entre Iliad, la maison mère de Free, et Bouygues Telecom.

Derrière Numéricable, Altice

Altice est une holding financière qui contrôle notamment Numéricable. Elle a fait ses premiers pas à la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant