Vivendi cède le contrôle d'Activision

le
0
Le groupe français empoche 6 milliards et conserve 12 % du capital.

Vivendi a bouclé, vendredi soir, la vente de la majo­rité du capital de sa filiale Activision Blizzard pour 8,2 milliards de ­dollars (6 milliards d'euros). Le premier éditeur de jeux vidéo au monde devient moins dépendant du groupe français qui conserve 12 % de son capital. L'essentiel des actions sont rachetées par l'entreprise elle-même, pour 4,3 milliards d'euros, et le solde par un groupe d'investisseurs conduit par Bobby Kotick, le directeur général d'Activision Blizzard, qui prend 24,7 % du capital de l'entreprise de Santa ­Clara (Californie). Vivendi a bouclé l'opération avec un peu de retard sur son calendrier, à cause d'un ­recours d'un actionnaire qui avait bloqué la cession auprès d'un tribunal. Mais au lendemain d'un jugement en appel, défavorable au plaignant, la cession a été bouclée.

Un nouveau chapitre

En vendant plus de 85 % de sa part dans Activision Blizzard,...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant