Vivendi-Canal creuse ses pertes, Yannick Bolloré au conseil

le
0
    PARIS, 11 mai (Reuters) - Vivendi  VIV.PA  a annoncé 
mercredi une aggravation des pertes des chaînes de Canal+ en 
France, compensées toutefois par les activités du groupe de 
télévision à l'international, tandis que sa maison de disques 
Universal Music Group a profité de l'essor des offres de 
streaming et des abonnements. 
    Le groupe de médias et de divertissement a parallèlement 
annoncé la cooptation de Yannick Bolloré, PDG de Havas 
 HAVA.PA , au conseil de surveillance de Vivendi, présidé par 
son père Vincent Bolloré, premier actionnaire de Vivendi et de 
Havas. 
    Sur les trois premiers mois de l'année, le groupe a dégagé 
un chiffre d'affaires de 2,49 milliards d'euros, en repli de 
1,4% à données comparables tandis que son résultat opérationnel 
ajusté a progressé de 3,6% à 213 millions.   
    Son résultat net ajusté est ressorti à 99 millions, en repli 
de 27,3% à données publiées. 
    Le marché tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires de 
2,56 milliards d'euros, un Ebita de 186 millions et un résultat 
net ajusté de 113 millions, selon un consensus compilé par 
Financial Inquiry. 
    Avant la publication des résultats, le titre avait clôturé 
en baisse de 1,82% à 16,46 euros, donnant une capitalisation 
boursière de 22,5 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, 
il affiche une baisse de 17%. 
     
    Le communiqué :  
    http://bit.ly/1Xln5vk 
 
 (Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant