Vivendi: a effacé ses pertes depuis fin 2015.

le
0

(CercleFinance.com) - Presque 10% à 19,7 euros : voilà la hausse massive que s'adjuge ce midi l'action Vivendi dans le sillage de comptes trimestriels meilleurs qu'attendus. Autant dire que le titre tient, de loin, la tête des plus forte hausses du CAC 40 (+ 1,1%). De ce fait, la capitalisation du groupe a gagné plus de 2,1 milliards d'euros depuis hier soir. Et elle a presque retrouvé son niveau du début de l'année.

L'action Vivendi a repris du poil de la bête : rappelons que son plus bas annuel, sous 15 euros, date du 24 juin, lorsque le scepticisme était à son comble : à l'époque, Canal + et son redressement de longue haleine ne cessaient d'inquiéter et les investissements dans les télécoms, avec Telecom Italia notamment, suscitaient l'incompréhension des investisseurs. Seul Universal Music Group (UMG), la branche Musique du “conglomédias”, trouvait grâce à leurs yeux.

Justement : UMG est l'une des raisons pour laquelle le CA de Vivendi sur neuf mois, soit 7,7 milliards d'euros, dépasse les attentes de plus de 100 millions d'euros. Ce qui vaut plus encore pour le résultat d'exploitation ajusté (EBITA) de 664 millions, contre 563 millions attendus.

UMG profite du succès de son offre de streaming “(+ 64,3%) qui représente 34% des ventes”, soulignent ce matin les analystes d'Invest Securities. De plus, le résultat opérationnel de Canal + dépasse lui aussi les attentes, et la trésorerie nette est remontée à 2,5 milliards d'euros.

En conséquence, Invest Securities a relevé sa cible de 15,8 à 16,8 euros sur l'action Vivendi, mais reste neutre. “Il existe encore trop d'incertitudes (redressement de Canal+, Ubisoft, Mediaset) pour se repositionner sur le titre”, indique une note.

Une opinion qu'Oddo, toujours à l'achat sur la valeur en visant 23 euros, ne partage pas : dans une note, les analystes saluent des résultats 'largement supérieurs à nos attentes'. 'La seule déception provient d'un abaissement de la politique de dividende par action à 0,4 euro pour 2017 à comparer avec un engagement d'un euro', regrette Oddo. Quoi qu'il en soit, ajoute la note, “la qualité de cette publication devrait conduire le consensus à rehausser ses prévisions de bénéfice par action de l'ordre de 5% pour 2016”.

Quid des doutes stratégiques évoqués par leurs confrères ? Oddo les balaie d'un revers de main : “le marché surestime, selon nous, les risques qui pourraient potentiellement peser sur Vivendi : menaces Netflix/beIN, marché de la Musique en difficulté, M&A destructeur de valeur, etc”.

Lui aussi acheteur de l'action Vivendi, le bureau d'études de Société Générale a relevé sa cible de 19,6 à 20,4 euros afin de tenir compte d'UMG, mieux orienté que prévu. Et d'une manière générale de résultats 'encourageants' tirant notamment parti des économies.

Mais SG rappelle aussi que 'dans l'attente de signes attestant d'un redressement de Canal+, Vivendi reste à nos yeux une valeur de trading, et c'est pourquoi nous nous sommes historiquement davantage centrés sur ses niveaux de valorisation que sur son actualité.'

Qu'en dit le consensus FactSet ? Il se veut attentiste : des 24 analystes suivant le titre, 9 sont à l'achat et 1 à “renforcer” pour 4 à “vendre”, et surtout 10 à “conserver”. L'objectif de cours de moyen, en date du 6 novembre, était de 18,7 euros.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant