Vive tension en Israël après la découverte des corps des trois adolescents disparus

le
5
Vive tension en Israël après la découverte des corps des trois adolescents disparus
Vive tension en Israël après la découverte des corps des trois adolescents disparus

Une issue dramatique et dangereuse pour le Proche Orient. Les corps des trois jeunes Israéliens, enlevés le 12 juin dernier, ont été retrouvés au nord-ouest d'Hébron, en Cisjordanie, ce lundi après-midi.

L'armée israélienne a fait cette macabre découverte près de la localité de Halhoul, à une dizaine de minutes de la route où les étudiants avaient été vus pour la dernière fois. Un large contingent de forces israéliennes était déjà déployé près de Halhoul, où se concentraient jusqu'ici les opérations de recherche. Une réunion d'urgence du cabinet de sécurité israélien a été convoquée en urgence à Jérusalem. Et dès lundi soir, l'armée israélienne a démoli les maisons de deux palestiniens suspects de l'enlèvement des trois jeunes à Hébron.

L'armée israélienne a annoncé dans la soirée être toujours à la recherche des suspects.

#Tsahal continue de rechercher Marwan Kawasme et Omar Abu Aysha, les terroristes du #Hamas qui ont enlevé #EyalGiladNaftali? Tsahal-IDF (@Tsahal_IDF) June 30, 2014

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que le Hamas, une organisation considérée terroriste, «paiera» pour la mort des trois jeunes. «Ils ont été kidnappés et assassinés de sang-froid par des animaux à la forme humaine» a déclaré le chef du gouvernement.

Le vice-ministre israélien de la Défense Danny Danon, membre de l'aile la plus à droite du gouvernement a promis «d'éradiquer» le Hamas, dans un communiqué. Le président François Hollande a condamné «fermement» le «lâche assassinat» des trois jeunes.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a «condamné dans les termes les plus forts le meurtre» des trois jeunes Israéliens et il a appelé à éviter «toute action qui pourrait mener à une escalade».

Le Hamas nie toute implication

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a exprimé son émotion dans un communiqué : «J'exprime mon horreur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7940311 le mardi 1 juil 2014 à 07:31

    Les terroristes du Hamas, amis du Jihad Islamique, cherchent à tuer le plus de civils. Ils ne respectent pas la vie et vouent leur existence à semer la terreur. Le Monde finira bien par le comprendre; ce ne sont hélas pas les preuves qui manquent : tirs de roquettes contre la population civile israélienne, kidnapping de jeunes ados inoffensifs...

  • 35924358 le lundi 30 juin 2014 à 22:42

    M7097610 : Cela n'a rien à voir avec l'Algérie. Le peuple Hébreu a vécu en Israel bien avant que le Christianisme et l'Islam ne voient le jour. Ce territoire Juif a été colonisé de nombreuses populations (romaines, croisés...) qui ont d'ailleurs toutes fini par disparaitre. Le territoire palestinien est ce que l'on appelle aujourd'hui la Jordanie, ancienne Transjordanie.

  • 35924358 le lundi 30 juin 2014 à 22:35

    Terreur, terrorisme, kidnapping, désinformation, endoctrinement de jeunes... telles sont les facettes du hamas. Et pendant que ces terroristes sèment la terreur, l'unique démocratie du Proche Orient, Israel, nous fait profiter au quotidien de ses inventions technologiques et médicales. Deux visions. Deux mondes.

  • M7097610 le lundi 30 juin 2014 à 22:00

    comme les pieds noirs en Algérie d'avant 1962... Les colons prennent des risques et le savent. Pourquoi coloniser ?

  • kalas le lundi 30 juin 2014 à 21:48

    C'est un conflit sans fin. Il faudrait envoyer une bombe atomique et éradiquer tout le monde.