Vive l'Euro ! Une chance pour la France? ou pas

le
0
L'Allianz Riviera Stadium de Nice accueillera trois matches de l'Euro.
L'Allianz Riviera Stadium de Nice accueillera trois matches de l'Euro.

Sans l'Euro 2016, nous n'aurions pas eu le plaisir de voir le gouvernement céder au bras de fer des conducteurs de train et des contrôleurs en les confortant dans leurs privilèges. Nous n'aurions pas donné aux pilotes d'Air France une nouvelle occasion de s'en mettre davantage dans les poches, quitte à mettre en péril leur entreprise. Nous n'aurions pas connu notre esprit fair-play au point de faciliter la tâche des assassins de Daech. Nous n'aurions pas su que nous pouvions soustraire 77 000 policiers, gendarmes et sauveteurs à leurs tâches habituelles. Nous aurions été loin d'imaginer que la richesse de l'UEFA lui permettait de distribuer 301 millions d'euros aux fédérations des 24 pays participant à l'Euro. Nous n'aurions pas su qu'une entreprise française, nommée FFF, pouvait promettre 6,9 millions d'euros de primes à 23 de ses employés pour neuf heures de boulot au maximum. Nous aurions ignoré que le football est le seul sport non touché par le dopage. Nous aurions ignoré la grande autorité du président de la France qui verra ses ministres assister aux matches malgré ses consignes de rester au boulot. Nous n'aurions pas su que la bonne santé de l'économie française lui permettait un absentéisme record. Nous n'aurions pas disposé d'un alibi en or pour tromper notre conjoint, ce qui est l'aveu, dans un sondage, d'un quart des femmes (profitant de l'absence de leurs époux) et des trois quarts des hommes (prétextant se rendre au stade). Nous...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant