Viv ou la nouvelle génération d'assistant intelligent

le
0
Viv ou la nouvelle génération d'assistant intelligent
Viv ou la nouvelle génération d'assistant intelligent

Dag Kittlaus et Adam Cheyer, qui ont par le passé contribué à fonder l'assistant vocal d'Apple, Siri, présentent cette année un projet alternatif et original baptisé Viv. Ce nouvel assistant intelligent, toujours en phase de développement, se distingue de la concurrence, car il s'agit d'une solution ouverte à tous et qui ne propose pas de réponses préprogrammées, mais les écrit lui même au fur et à mesure.Ce projet en gestation depuis 2012 se veut plus ambitieux que Siri et surtout davantage réactif à des requêtes formulées en langage naturel. Selon ses créateurs, Viv peut par exemple répondre à une question complexe comprenant à elle seule plusieurs interrogations du style : "Fera-t-il plus de 21 degrés près du pont du Golden Gate après-demain après 17h ?" L'assistant recoupe alors une multitude d'informations contextuelles trouvées en ligne pour les reformuler de manière intelligible et le plus précis possible.

Viv a la particularité d'écrire son propre code, au fur et à mesure qu'il répond à de nouvelles questions, là où les autres assistants dits intelligents vont rechercher des réponses déjà toutes faites. De fait, il devient de plus en plus pertinent avec le temps.

Cet assistant devrait également pouvoir permettre d'effectuer de nombreuses actions par simple commande vocale telles que réserver une chambre d'hôtel ou envoyer de l'argent à quelqu'un, mais aussi de répondre à des scénarios précis en cas d'alertes. Enfin, Viv doit pouvoir faire interagir entre eux les objets connectés, afin qu'ils puissent répondre à n'importe quelle requête, quels qu'en soient leurs marques et leurs systèmes d'exploitation.

Viv se démarque donc des assistants intelligents actuels, beaucoup plus limités pour l'instant, qu'il s'agisse de Siri (Apple) bien sûr, mais également de Google Now, de Cortana (Microsoft) ou même d'Echo (Amazon). Reste à savoir si Viv va longtemps rester un trouble-fête indépendant ou s'il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant