Vitamine D : un Français sur 2 carencé

le
0
L'Institut de veille sanitaire recommande la pratique d'activités de plein air et une exposition «raisonnable» au soleil

Elle est surnommée la «vitamine du soleil». Indispensable à la minéralisation osseuse, la vitamine D a en effet la particularité d'être synthétisée par la peau, sous l'action des rayons ultraviolets solaires. En principe, une exposition «raisonnable» à l'astre du jour, dans le cadre d'activités de plein air, suffit à couvrir l'essentiel des besoins de l'organisme ; l'alimentation (poissons et huiles de poisson, œufs, foies de génisse et d'agneau, jambon) y contribuant pour environ un quart.

Mais, en pratique, l'enquête publiée ce mardi 24 avril, dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, montre qu'une part importante de la population française adulte (80,1 %) présente une insuffisance en vitamine D. Soit une concentration sanguine en 25-hydroxyvitamine D sérique inférieure à 30 nanogrammes par ml (ng/ml).

Personnes «particulièrement vulnérables»

Les analyses effectuées par l'équipe dirigée par Michel Vernay, de l'Institut national de veil

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant