Visitez cette immense chapelle transformée en logement

le
0

EN IMAGES - Vitraux, colonnes, baies ajourées d’époque... D’une surface habitable de 708 mètres carrés, cette chapelle nantaise a été transformée en lieu de vie avec une décoration contemporaine.

On peut le dire: voici l’archétype de ce que l’on peut appeler un bien «atypique». S’il fallait en illustrer la définition dans le Larousse de l’immobilier, cette chapelle nantaise aux beaux volumes ferait divinement l’affaire! Bien atypique certes, mais aussi bien d’exception. Cet édifice construit au XIXe siècle - la façade est protégée au titre des Monuments Historiques - a été aménagé en un lieu de vie, un véritable appartement niché dans l’église. La réalisation de l’ensemble mêle l’ancien au contemporain: la pierre accueillant des pièces métalliques et un escalier en colimaçon.

La chapelle se trouve au cœur de Nantes, ville très tendance appréciée notamment pour son dynamisme et sa grande richesse culturelle et patrimoniale. Située en plein centre-ville, dans une rue calme, elle est à proximité des commerces et des transports. Les volumes sont pour le moins spectaculaires: 708 mètres carrés de surface habitable. Mieux: le rez-de-chaussée offre 433 mètres carrés d’espace de réception entièrement ouvert, incluant colonnes, baies ajourées et vitraux d’époque. Le chœur, surmonté d’un éblouissant décor peint, a été ouvert afin d’apporter de la lumière à l’édifice.

Une solution pour sauver églises et chapelles menacées?

Montons dans les étages. Neuf pièces, dont deux chambres, une salle de bain, un bureau et une cuisine se déploient et bénéficient d’une vue imprenable sur la nef centrale. C’est à la croisée du transept qu’un grand cube de verre parachève l’ensemble. D’une très grande richesse architecturale et décorative, cette chapelle est pleine de détails, de jeux de volume et de perspective. Seriez-vous prêt à y habiter? Il y a quelques mois, Le Figaro Immobilier faisait un point sur ce micromarché de la vente des édifices religieux, et posait la question de savoir si la meilleure façon de sauver les chapelles ou églises menacées de démolition n’était pas justement... d’y habiter!

Ce n’est pas le premier exemple que nous évoquons. Parangon du genre, cette chapelle britannique située en pleine campagne, et transformée en superbe loft lumineux décoré d’un style industriel et contemporain. Pour en revenir à notre chapelle nantaise, certains d’entre vous seront peut-être heureux d’apprendre qu’elle a été mise en vente par le site Architecture de collection. Mise à prix: 890.000 euros... soit un peu plus de 1200 euros le mètre carré!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant