Visite surprise de John Kerry à Mogadiscio

le , mis à jour à 16:31
0

MOGADISCIO, 5 mai (Reuters) - John Kerry a effectué mardi une visite surprise à Mogadiscio, devenant le premier chef de la diplomatie américaine à se rendre en Somalie, où les autorités combattent l'insurrection des islamistes d'Al Chabaab. Le secrétaire d'Etat américain a rencontré le président somalien Hassan Sheikh Mohamud, son Premier ministre, des dirigeants provinciaux ainsi que des représentants de la société civile dans le périmètre sécurisé de l'aéroport de la capitale somalienne. John Kerry était la veille à Nairobi, où il s'est entretenu pendant une heure et demie avec le président kényan Uhuru Kenyatta des moyens de lutter contre les islamistes somaliens d'Al Chabaab. ID:nL5N0XV3LS Sa venue à Mogadiscio vise à souligner l'engagement des Etats-Unis aux côtés du gouvernement somalien dans sa lutte contre les islamistes d'Al Chabaab, a déclaré un responsable du département d'Etat. Les Etats-Unis, a-t-il dit, "ne tournent pas le dos à la population somalienne et continueront de s'engager avec la Somalie jusqu'à ce que nous mettions un terme au terrorisme des Chabaab". John Kerry devait également remercier l'Amisom pour son action. La mission de l'Union africaine et l'armée somalienne ont chassé, avec l'appui des drones américains, les Chabaab de la plupart de leurs bastions dans le pays, même si les insurgés continuent de lancer des attaques meurtrières en Somalie et dans les pays voisins comme le Kenya, où ils ont revendiqué le massacre du 2 avril sur le campus universitaire de Garissa. En février dernier, Washington a nommé son premier ambassadeur en Somalie depuis le début des années 1990, Katherine Dhanani, qui sera basée à Nairobi et fera la navette pour rejoindre la capitale somalienne. Les Etats-Unis avaient retiré leur contingent de Somalie en 1993 après des combats sanglants dans la capitale, qui avaient coûté la vie à 18 militaires américains piégés dans Mogadiscio après la destruction de leur hélicoptère. D'autres pays occidentaux comme la Grande-Bretagne ont déjà rouvert une ambassade en Somalie, dans le périmètre de l'aéroport, où les mesures de sécurité sont drastiques. (Abdi Sheikh; Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant